50 roquettes tirées sur le sud d'Israël par les Brigades Al-Qods

Plus de 50 roquettes tirées depuis la bande de Gaza ont visé mercredi le sud d'Israël. Le mouvement radical palestinien Jihad islamique a revendiqué l'attaque, en représailles à la mort de trois de ses combattants. Aucun blessé n'a été signalé dans l'immédiat.

"On a passé la barre des 50 et ils continuent à tirer", a affirmé à l'AFP une source proche de la sécurité, en référence à une salve de roquettes revendiquée par les Brigades Al-Qods, branche armée du mouvement radical palestinien Jihad islamique. Il s'agit de la plus importante attaque à la roquette depuis deux ans.

"Les Brigades Al-Qods ont riposté à l'agression par une salve de roquettes", selon l'organisation, dont trois membres ont été tués mardi par un raid israélien dans le sud de la bande de Gaza. Ils avaient tiré au mortier sur des troupes israéliennes à la frontière.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a promis de "continuer à frapper ceux qui veulent nous faire du mal", assurant qu'Israël "agirait contre eux de manière très forte", selon un de ses porte-parole, Ofir Gendelman, sur son compte Twitter.

"Les Brigades Al-Qods ne renoncent pas à la trêve (avec Israël, en vigueur depuis novembre 2012) mais ont le droit de riposter à l'agression sioniste au moment et à l'endroit adéquats", avait affirmé dans un communiqué leur porte-parole Abou Ahmad.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes