Les effectifs horlogers en progression frôlent les 60'000 emplois

Les effectifs des industries horlogères et microtechniques se sont étoffés de 2,2% sur un an ...
Les effectifs horlogers en progression frôlent les 60'000 emplois

Les effectifs des industries horlogères et microtechniques se sont étoffés de 2,2% sur un an à 59'103 fin septembre 2019 en Suisse. L'environnement économique et politique laisse cependant présager une stabilité des postes cette année

Photo: KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI Photo: KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI

En 2019, la hausse des emplois a profité principalement aux cantons de Neuchâtel (+620 postes), Berne (+412) et Vaud (+280). Malgré l'environnement favorable, le Jura (-116 postes) et le Tessin (-135) ont accusé des replis dans les effectifs des secteurs horlogers et microtechniques. Au niveau des qualifications, le nombre de travailleurs au bénéfice d'une formation supérieure a progressé de 9,3% pour s'établir à 13'466, représentant désormais 23,5% des effectifs globaux. Cette augmentation permet au taux de personnel qualifié dans la branche d'atteindre 69,7%.

« Ces dernières années, il y a eu un énorme effort pour la qualification des gens en même temps qu'on a augmenté les effectifs. C'est une évolution rassurante par rapport à une situation économique provisoirement préoccupante », souligne vendredi le Secrétaire général de la Convention patronale, François Matile.

« Cette seconde progression consécutive permet aux effectifs de frôler la barre des 60'000 emplois, laquelle n'a plus été atteinte depuis le milieu des années 70 », ajoute la Convention patronale de l'industrie horlogère suisse. La croissance vient « compenser en deux ans la perte d'effectifs constatés entre 2014 et 2017 », fait en outre remarquer la faîtière. En 2019, ce sont surtout des postes dans l'administration qui ont été pourvus, « une situation classique en période favorable », selon le communiqué. /ATS

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus