L’AR Mood Festival en plein montage

L’événement est de retour à Fleurier ce weekend pour une troisième édition, qui se déroulera ...
L’AR Mood Festival en plein montage

L’événement est de retour à Fleurier ce weekend pour une troisième édition, qui se déroulera cette fois sur trois jours. Treize foodtrucks et douze concerts sont prévus.

La nouvelle tente de l'AR Mood Festival pour son édition 2024. La nouvelle tente de l'AR Mood Festival pour son édition 2024.

Il est de retour et il durera plus longtemps. La troisième édition de l’AR Mood Festival commence ce vendredi à Fleurier, et se poursuit jusqu’à dimanche. C’est la première fois que la manifestation se déroule le vendredi, dès 16h. « Cette décision a été prise assez rapidement à la fin de l’édition 2023 », explique Mike Cortese, le président de l’association Mood Events. « Les visiteurs présents nous ont dit qu’ils trouvaient dommage de ne pas profiter un jour de plus, surtout de ne pas pouvoir goûter tous les foodtrucks. » Cette année, treize camions de nourriture seront à découvrir, avec des spécialités européennes, d’Amérique du Sud et même du Québec. Côté artistique, douze concerts sont prévus, avec un petit changement de dernière minute : Anthony Trice qui devait se produire vendredi soir est finalement remplacé par Amandine, la Vaudoise qui avait participé à « The Voice » en 2016.

Mike Cortese : « Ça demande plus de travail, mais pas énormément. Les infrastructures montées pour deux jours, si elles sont utilisées sur trois jours, au final ce sont toujours les mêmes. »

Des mois de planification pour trois jours de fête

Sur la place Longereuse à Fleurier, le montage a débuté il y a plus d’une semaine. Une tente plus grande pourra abriter les gourmands et les fêtards en cas de météo capricieuse, elle a été installée à la fin de la semaine passée. Les douze bénévoles du comité ont du pain sur la planche. Ils sont accompagnés de près de 120 personnes sur l’ensemble de la préparation et du festival, soit 40 personnes de plus qu’en 2023.

Reportage avec les bénévoles de l'équipe de montage :

Miser sur la gratuité

Le festival reste également gratuit, même s’il grandit. « C’est même une volonté du comité d’essayer de proposer un accès à la culture gratuitement », détaille Mike Cortese. Le soutien des entreprises de la région permet pour l’instant de garantir ce statu quo, explique encore le président de Mood Events, qui précise que le festival « flirte à la limite du gratuit et du payant ».

Mike Cortese : « C'est notre volonté de pouvoir maintenir cette gratuité. »

Pour le moment, le comité de Mood Events n’est pas dans l’optique d’agrandir encore plus les infrastructures. Seule l’entrée au parc des enfants est payante samedi et dimanche, elle coûte cinq francs par jour. /swe


Le montage de l'AR Mood Festival en vidéo :


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus