Le marc s’invite à la 41e Fête de mai

La Chaux-de-Fonds s’apprête à déguster son vin. Le produit des ceps légués par Alfred Olympi ...
Le marc s’invite à la 41e Fête de mai

La Chaux-de-Fonds s’apprête à déguster son vin. Le produit des ceps légués par Alfred Olympi est, depuis 1983, l’occasion de célébrer la Fête de mai. Le marc fait une première incursion dans la manifestation

Comme de coutume, les enfants auront leur espace de marché et de jeux à la place du Bois. (Photo: Ville de La Chaux-de-Fonds) Comme de coutume, les enfants auront leur espace de marché et de jeux à la place du Bois. (Photo: Ville de La Chaux-de-Fonds)

Pour la 41e fois, La Chaux-de-Fonds va célébrer son vin. La Fête de mai s’emparera de la vieille ville le samedi 25 mai. L’occasion de déguster le produit des vignes léguées à la Métropole horlogère par Alfred Olympi.

Dégustation il y aura sur le coup de 11 heures. Mais avant cela, le cœur de La Chaux-de-Fonds sera déjà bourdonnant du marché aux puces et de ses 240 stands. Les enfants auront leur emplacement réservé à la place du Bois, un espace géré par le Service de la jeunesse. En début d’après-midi, la mini-trotteuse verra s’élancer les jeunes coureurs sur une boucle de 400 mètres au cœur de la fête. La journée sera ponctuée de musique et de spectacle avec l’Association des Ukrainiens du Canton, le Collège musical, le Chœur d’hommes de Dombresson ou la Cie déchaussées en partenariat avec Circo Bello. Une silent-party viendra clôturer la fête.


Comme le vin, la Fête de mai «  se bonifie »

« La Fête de mai se bonifie, tout comme le vin proposé à cette occasion », se réjouissent les organisateurs. Co-présidente de la manifestation, Laure Houlmann constate qu’au fil des ans, le public devient plus exigeant avec le contenu de son verre. Le goût reste important, mais les Chaux-de-Fonniers se montrent plus attentifs à la façon dont le vin est produit. 

Laure Houlmann, coprésidente de la Fête de mai 

Pour la première fois cette année, les vignes héritées de Alfred Olympi ont produit du marc. Cent cinquante bouteilles seront mises en vente en même temps que les nectars plus traditionnels que sont le Chasselas, l’œil-de-perdrix ou le pinot noir. Conservé depuis 10 ans en barrique, ce marc voit son heure arriver. Il est « élégant, fruité et très rond », assure Benoît de Montmollin, copropriétaire du domaine du même nom à Auvernier qui produit le vin de La Chaux-de-Fonds.

Benoît de Montmollin : « On a un produit qui est assez magique »

Les vins et le marc de la Ville seront en vente dès ce samedi à la place de la Carmagnole, le 23 mai à la rue de la Serre 23 et le 25 mai, à nouveau à la place de la Carmagnole. /cwi


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus