La Joliette refait parler d’elle

La maison, située à la rue des Parcs 75, a été occupée par des jeunes. Selon des informations ...
La Joliette refait parler d’elle

La maison, située à la rue des Parcs 75, a été occupée par des jeunes. Selon des informations données par le propriétaire, ils ont quitté l’immeuble ce mercredi midi

La Joliette sera bientôt rénovée par le propriétaire. (Photo : Jean-Quentin Haefliger) La Joliette sera bientôt rénovée par le propriétaire. (Photo : Jean-Quentin Haefliger)

La Joliette, la maison de la rue des Parcs 75 à nouveau occupée. Selon nos informations, confirmées par la Police neuchâteloise, des jeunes se seraient introduits dans l’immeuble. Selon le porte-parole de la Police, George-André Lozouet, les propriétaires auraient eu un contact avec les jeunes. Ces derniers ont quitté la maison ce mercredi. Les forces de l'ordre estiment que les personnes qui ont pris possession des lieux ne sont pas des squatteurs. Le propriétaire, lui, n'est pas de cet avis. La Joliette avait déjà fait parler d’elle en 2011, lorsque le collectif Ortica avait investi les lieux. Il avait dû partir à la suite d'une décision du tribunal civil de Neuchâtel.

 

Le propriétaire réagit

Jean-Quentin Haefliger, propriétaire de la Joliette, a souhaité amener son point de vue sur la situation et a contacté notre rédaction. Basé à Genève, il a eu connaissance de l’occupation via un coup de téléphone directement passé par les jeunes. Il précise que pour lui, ce sont des squatteurs, présents depuis samedi dans la maison. Selon ses dires, ils se sont présentés comme étant de jeunes étudiants sans argent. Après s’être déplacé à Neuchâtel, Jean-Quentin Haefliger a contacté les forces de l’ordre qui se sont rendues à la rue des Parcs 75. Il ajoute y être allé plus tard dans la soirée. Les jeunes ne l’auraient alors pas laissé rentrer. Pour lui, la situation est plus complexe qu’un squat, il comprend la problématique de la jeunesse qui peine à trouver un logement à Neuchâtel, mais dénonce la manière dont les événements se sont déroulés. Jean-Quentin Haefliger :

« Ça a des conséquences sur des individus qui n’ont rien demandé »

Le propriétaire ajoute qu’une plainte a été déposée contre les jeunes. Ceux-ci ont quitté les lieux ce mercredi selon ses dires. /elc


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus