La Fête du Vin Nouveau de Cressier entre traditions et nouveautés

La manifestation villageoise a présenté lundi les contours de sa 48e édition qui se tiendra ...
La Fête du Vin Nouveau de Cressier entre traditions et nouveautés

La manifestation villageoise a présenté lundi les contours de sa 48e édition qui se tiendra du 3 au 5 mai. Les organisateurs ont décidé d’apporter quelques changements à une formule qui a fait ses preuves. Président de la fête, Bastien Monnet est venu nous les présenter mardi dans La Matinale

Bastien Monnet, président de la fête du Vin Nouveau de Cressier dans La Matinale. Bastien Monnet, président de la fête du Vin Nouveau de Cressier dans La Matinale.

La fête du Vin Nouveau est de retour à Cressier. La manifestation se tient du 3 au 5 mai prochain. Dans cette optique, les organisateurs ont révélé lundi les contours de la 48e édition. Pour cette cuvée 2024, les incontournables, comme la dégustation du vin nouveau auprès des cinq encaveurs du village ou la course aux œufs du dimanche, seront de la partie. Mais le comité d’organisation a également apporté quelques nouveautés comme la présence le vendredi soir du groupe Emile&Image. « On doit remercier la fidélité des gens. On s’est alors donné un objectif de chaque année augmenter le niveau de notre tête d’affiche », explique Bastien Monnet, président de la fête du Vin Nouveau de Cressier. Le thème de l’édition 2024 sera par ailleurs « Le Far West ».

Engouement populaire

L’an passé, la manifestation avait drainé environ 30'000 personnes dans le village à l’est du canton. Pour 2024, le comité d’organisation vise 35'000 personnes, tout en espérant « ne pas faire moins que 30’000 ». Mais comment alors expliquer, dès lors, le succès toujours au rendez-vous pour la Fête du Vin Nouveau ? « On a du succès car on reste une fête traditionnelle, je pense. Les traditions plaisent à tout le monde, y compris aux plus jeunes », analyse Bastien Monnet.


Les sociétés locales présentes

Pour cette 48e édition de la fête villageoise de Cressier, seize sociétés tiendront un stand. Un chiffre admirable quand on sait le travail et la charge que représente la gestion d’une tente dans ce type de manifestation. « Il faut comprendre que la fête du Vin Nouveau, c’est une manne financière importante pour les sociétés. C’est pour ça qu’elles n’hésitent pas à participer », confie Bastien Monnet. /dpi


 

Actualités suivantes