Cap sur le Mondial féminin de hockey sur glace

La manifestation se tient du 3 au 14 avril aux États-Unis. Les Suissesses affrontent dans le ...
Cap sur le Mondial féminin de hockey sur glace

La manifestation se tient du 3 au 14 avril aux États-Unis. Les Suissesses affrontent dans le groupe A le Canada, la Finlande, la Tchéquie et les États-Unis. La Fédération internationale redouble d’efforts pour promouvoir cette discipline

Estelle Pécaut, coordinatrice marketing et communication pour la Fédération internationale de hockey sur glace dans La Matinale. Estelle Pécaut, coordinatrice marketing et communication pour la Fédération internationale de hockey sur glace dans La Matinale.

 

Après le titre du HCC en Swiss League, place au hockey sur glace pratiqué par les femmes ! Le Championnat du monde se tient du 3 au 14 avril aux États-Unis et plus précisément à Utica, dans l'Etat de New York. Dix équipes s’affrontent dans deux groupes. Dans le groupe A, la Suisse croisera le fer avec le Canada, la Finlande, la Tchéquie et les États-Unis. La Vallonnière Estelle Pécaut, coordinatrice marketing et communication pour la Fédération internationale de hockey sur glace et ancienne joueuse, s’envole vendredi pour les États-Unis. Elle a relevé dans La Matinale RTN, que « depuis 2021, la Suisse rentre à la maison avec une médaille en chocolat. J’imagine que [les membres de l'équipe nationale] auront envie de prendre leur revanche. Elles ont dans leur groupe le Canada et les États-Unis, deux équipes qui survolent le classement depuis plusieurs années. Ça va être intéressant de voir comment elles s’affrontent avec la Finlande et la Tchéquie, qui ont gagné des médailles de bronze ces dernières années. »

 

Estelle Pécaut : « On accompagne toutes nos Fédérations nationales dans le développement du hockey féminin »

En plus d’épauler les fédérations dans l’organisation des championnats, la Fédération internationale promeut le hockey sur glace dames depuis plusieurs années. « On accompagne toutes nos Fédérations nationales dans le développement du hockey au féminin, mais aussi dans le recrutement. » L’année passée, elle a lancé une campagne pour faire la promotion du hockey féminin et montrer toutes les opportunités qui existent et pas seulement en tant que joueuse. Mais en tant qu’arbitre, coach ou même cheffe matériel. Estelle Pécaut poursuit qu’il « il y a aussi d’autres rôles, comme le mien, au niveau marketing ou communication, ou encore des photographes ou des postes de dirigeantes. On a mis en évidence des profils très variés, pour montrer aux jeunes filles que même si l’on n’est pas joueuse professionnelle, on peut trouver notre place. » La Suisse affronte les Etats-Unis pour son entrée en lice dans ce Championnat du monde vendredi 5 avril. /sma


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus