Encourager la décarbonisation à Neuchâtel

Pour la deuxième fois après 2022, la Jeune chambre internationale de Neuchâtel organise jeudi ...
Encourager la décarbonisation à Neuchâtel

Pour la deuxième fois, après 2022, la Jeune chambre internationale de Neuchâtel organise jeudi le concours Décarbone ta boite. Il récompense des entreprises qui prennent des mesures pour réduire leurs émissions de CO2. Cette remise de prix sera précédée de nombreuses conférences, dont celle de Marc Müller, ingénieur en énergie et fondateur d’Impact Living

Marc Muller, ingénieur en énergie et fondateur d’Impact Living nous parle de la décarbonisation dans La Matinale. (Photo : Marc Muller) Marc Muller, ingénieur en énergie et fondateur d’Impact Living nous parle de la décarbonisation dans La Matinale. (Photo : Marc Muller)

Les entreprises ont aussi leur rôle à jouer en matière de réduction de CO2. Pour mettre en avant celles qui le font, la Jeune chambre internationale (JCI) de Neuchâtel organise jeudi, à la Cité universitaire, la deuxième édition du concours Décarbone ta boite. Il récompense et met en valeur des projets concrets qui contribuent à la décarbonisation dans les entreprises. Cinq finalistes ont été retenus. Ils présenteront leur projet et répondront aux questions du jury. Les trois projets les plus efficaces, innovants et réplicables à grande échelle seront récompensés par des prix d’une valeur totale de 20'000 francs.

Avant cela, une série de conférences est proposée au public. Les différents intervenants s’exprimeront sur le thème de la décarbonisation à différentes échelles. Marc Muller, ingénieur en énergie et fondateur d’Impact Living dans le canton de Fribourg, est l’un des intervenants. Il a expliqué mercredi, dans La Matinale, que cette initiative de la JCI est très intéressante, car elle concerne les entreprises. « Il s’agit de décarboner l’offre, donc décarboner la possibilité de consommer de façon plus durable et sans impact sur les ressources planétaires. » 

Marc Müller, ingénieur en énergie et fondateur d’Impact Living :

Pour parvenir à l’objectif de zéro émission de CO2 en 2050, il existe de nombreux scénarios. « Je pense que le Canton de Vaud a fait le plus grand travail à ce niveau avec des prospectives » et les scénarios techniques qui vont avec.

« Et si on regarde les seuls scénarios qui nous permettent d’atteindre le zéro carbone en 2050, et même dans ces conditions c’est très difficile, c’est de diviser quasiment par deux la mobilité individuelle, de doubler le nombre de transports publics, c’est aussi isoler tous les bâtiments d’ici 2040. C’est un programme titanesque. » Marc Muller précise qu’il s’agit là de mesures techniques et non politiques. Et pour y parvenir, les entreprises « devront être très impliquées dans ce chantier. »

Pour Marc Muller, les choses sont claires : « si on veut respecter les accords de Paris, certains secteurs d’activités devront disparaitre, certains doivent beaucoup se réduire et d’autres doivent grandir très fortement. » Les secteurs d’activités qu’il faudra réduire sont ceux des loisirs. À l’inverse, le secteur du bâtiment va devoir grandir puisque « dans le bâtiment, on peut tout à fait isoler un bâtiment, on peut utiliser des énergies renouvelables, on peut le dessiner différemment pour valoriser l’énergie solaire qui entre par les fenêtres. Mais cela demande beaucoup de main-d’œuvre, énormément de compétences et beaucoup de nouveaux emplois. »

Les conférences ont lieu jeudi dès 13h30. /sma

Les cinq finalistes :

  • E-NNO réduit immédiatement et durablement l'empreinte CO2 (économies et crédits CO2 certifiés) des bâtiments neufs et anciens en optimisant les consommations de chauffage par des algorithmes AI connectés IoT aux immeubles, et E-NNO analyse les données collectées pour guider les rénovations de précision et le dimensionnement des chaudières
  • Lutz Architectes, "Construire les bâtiments d'aujourd'hui selon les exigences de demain". Telle est la devise qui guide le bureau d'architectes LUTZ depuis plus de 40 ans dans l'élaboration de projets d'architecture durables

  • SOLARSPLIT est une plateforme facilitant l'accès à l'énergie solaire en connectant propriétaires, installateurs de panneaux solaires et investisseurs, pour simplifier le processus d'installation et de financement de projets solaires

  • L'Université de Neuchâtel est une haute école à taille humaine offrant des cursus académiques et un cadre de recherche de haut niveau dans plus de 40 disciplines

  • Vaucher Manufacture Fleurier développe et produit des mouvements mécaniques haut de gamme pour des clients à la recherche d'exclusivité en valorisant ses équipes et sa région dans le respect de l'environnement


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus