Val-de-Ruz voit l’avenir en noir

Le budget 2024 affiche un très léger bénéfice, de 1'800 francs. Une bonne nouvelle à mettre ...
Val-de-Ruz voit l’avenir en noir

Le budget 2024 affiche un très léger bénéfice, de 1'800 francs. Une bonne nouvelle à mettre notamment sur le compte de la hausse des revenus fiscaux et une péréquation favorable

Un dernier budget pour Yvan Ryser en tant que conseiller communal à Val-de-Ruz. Et il est équilibré! (Photo : archives) Un dernier budget pour Yvan Ryser en tant que conseiller communal à Val-de-Ruz. Et il est équilibré! (Photo : archives)

Du jamais vu depuis 2017 ! Val-de-Ruz présente un budget 2024 équilibré, et même modestement bénéficiaire, avec un excédent de revenus de 1'811 francs. Un résultat à mettre sur le compte d’une progression des montants issus de la péréquation, dont celle concernant les charges géotopographiques, et une hausse des revenus fiscaux.

Cette perspective réjouissante a permis aux autorités de provisionner un montant de 565'000 francs en vue de la future extension du collège du Lynx aux Geneveys-sur-Coffrane.

Yvan Ryser, chef des finances de Val-de-Ruz : « La péréquation verticale contribue largement à ce résultat »

Ces bonnes nouvelles ont une répercussion sur les investissements. Jusqu’ici, Val-de-Ruz composait avec une enveloppe d’environ 10 millions de francs. Pour 2024, elle affichera 15 millions. Le patrimoine communal en bénéficiera avec notamment la rénovation ou l’assainissement de plusieurs immeubles, dont l’hôtel de La Vue-des-Alpes, l’entretien de routes, le traitement des eaux.

Pour le chef des finances vaudruziennes Yvan Ryser, il ne faut pas voir dans ce résultat positif la preuve de la non-nécessité des hausses d’impôt sollicitées en 2018 et 2021. Les autorités ont fait avec les moyens que lui ont accordés les citoyens, en priorisant les investissements. « On aimerait bien pouvoir par exemple entretenir mieux nos temples », explique le conseiller communal.

« On fait avec l’enveloppe qu’on nous a donné »

Ce budget équilibré comprend l’octroi d’un échelon au personnel administratif et technique, ainsi que la compensation de 2,2% du taux de renchérissement.

Le Conseil général de Val-de-Ruz se prononcera sur ce budget 2024 lors de sa séance du 14 décembre. /cwi


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus