Quelle est la place de l’Arc jurassien dans la politique suisse ?

C’est la question qui sera posée jeudi soir lors d’une table ronde organisée par le parti socialiste ...
Quelle est la place de l’Arc jurassien dans la politique suisse ?

C’est la question qui sera posée jeudi soir lors d’une table ronde organisée par le parti socialiste neuchâtelois. Professeur d’économie territoriale à l’Université de Neuchâtel, Olivier Crevoisier est venu dans La Matinale nous livrer des éléments de réponse

Olivier Crevoisier, professeur d’économie territoriale à l’Université de Neuchâtel, était l'invité de La Matinale jeudi. Olivier Crevoisier, professeur d’économie territoriale à l’Université de Neuchâtel, était l'invité de La Matinale jeudi.

La place de l’Arc jurassien dans la politique nationale interroge. Le sujet est au cœur d’une table ronde organisée jeudi soir à l’Auditoire du Museum d’Histoire naturelle à Neuchâtel. Organisé par le parti socialiste neuchâtelois, l’évènement peut se targuer d’accueillir la conseillère fédérale jurassienne Elisabeth Baume-Schneider, le conseiller national neuchâtelois Baptiste Hurni et le professeur d’économie territoriale de l’Université de Neuchâtel Olivier Crevoisier. Ce dernier était l’invité de La Matinale et estime que « L’Arc jurassien est une petite région qui pèse relativement peu. Son poids politique est différent de celui d’un canton comme Berne ».

Malgré tout, il existe des solutions selon Olivier Crevoisier pour que l’Arc jurassien fasse entendre sa voix sur le plan national. Jeudi matin, il s’est attardé sur les possibilités d’alliances avec des régions aux intérêts convergents. « Il faut jouer des alliances. Après il faut bien voir que si on n’allie que des petits ensembles, on arrive difficilement à faire quelque chose », explique-t-il.

Olivier Crevoisier explique également que l’arrivée d’Elisabeth Baume-Schneider au Conseil fédéral est une bonne nouvelle pour l’Arc jurassien. Cela permet de renforcer la présence de la députation jurassienne sous la coupole, tandis que celle neuchâteloise est déjà bien implantée. /dpi


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus