Pro Natura lance un appel à projets en faveur de la biodiversité

Cette démarche s’inscrit dans le cadre des 60 ans de l’association environnementale. Pro Natura ...
Pro Natura lance un appel à projets en faveur de la biodiversité

Cette démarche s’inscrit dans le cadre des 60 ans de l’association environnementale. Pro Natura met 60'000 francs à disposition de la population neuchâteloise, invitée à faire part de ses idées

Planter un verger peut faire partie des mesures visant à favoriser la biodiversité. Ici, le verger du Vernelet à Savagnier, qui a été planté à l'occasion des 50 ans de Pro Natura. On y trouve également des hôtels à insectes et un perchoir pour les buses. (Photo: Pro Natura) Planter un verger peut faire partie des mesures visant à favoriser la biodiversité. Ici, le verger du Vernelet à Savagnier, qui a été planté à l'occasion des 50 ans de Pro Natura. On y trouve également des hôtels à insectes et un perchoir pour les buses. (Photo: Pro Natura)

Pro Natura Neuchâtel associe la population à son 60e anniversaire. L’organisation environnementale lance un vaste appel à projets, sur une durée de 10 ans. Toute personne qui souhaite mener une action pour favoriser la biodiversité à l’échelle locale peut soumettre sa proposition. Pro Natura prévoit un montant de 60'000 francs pour soutenir les projets qui émergeront. L’association espère élargir encore cette enveloppe financière avec des soutiens extérieurs.


Chaque impulsion aura son importance

Toute idée est la bienvenue. Gaëlle Vadi, chargée d’affaires pour Pro Natura, évoque certains classiques comme la création d’un étang, d’un hôtel à insectes ou la plantation d’une haie. Elle est persuadée que les citoyens auront plein d’idées surprenantes. Si cet appel à projets s’étend sur 10 ans, c’est pour laisser le temps à de plus grands travaux de se faire. Pour réaliser un étang, il faut par exemple solliciter un permis de construire ; des démarches qui peuvent prendre du temps, explique Gaëlle Vadi. L’objectif est aussi de mettre en contact des personnes qui auraient du terrain mais qui ne savent pas quoi en faire avec d’autres qui fourmillent d’idées, par exemple.

Gaëlle Vadi, chargée d'affaires pour Pro Natura. Gaëlle Vadi, chargée d'affaires pour Pro Natura.

De nombreuses études montrent que la biodiversité est en péril. Pro Natura en évoque une qui fait état d’un million d’espèces animales et végétales menacées d’extinction à travers le monde.

Mais ce déclin n’est pas inéluctable pour Gaëlle Vadi. Elle évoque des espèces qui sont revenues après 40 ans d’absence en terres neuchâteloises à la suite de la revitalisation de tourbières. Certains oiseaux ont aussi fait leur réapparition après les travaux de revitalisation de l’Areuse à Môtiers.

Toute action, aussi petite soit-elle, en faveur de la biodiversité peut avoir de l’importance. « Si on fait ça tous ensemble, on aura des effets probants », conclut-elle.

Les personnes intéressées peuvent faire part de leur projet en faveur de la biodiversité auprès de Pro Natura Neuchâtel. Un comité de pilotage sera chargé de désigner les propositions qui seront soutenues. /sbe


Actualisé le

 

Actualités suivantes