La neige sème la pagaille

Désordre sur les routes neuchâteloises vendredi matin. La neige a causé une vingtaine d’accidents ...
La neige sème la pagaille

Désordre sur les routes neuchâteloises vendredi matin. La neige a causé une vingtaine d’accidents. Et alors que l’hiver s’est manifesté jusqu’en plaine, certains automobilistes n’ont pas encore pris la peine de s’équiper en pneus neige…

Matinée animée chez les professionnels du pneu, comme ici à Saint-Blaise. Matinée animée chez les professionnels du pneu, comme ici à Saint-Blaise.

Sur les routes de la région, la météo a rendu par moments la situation très délicate vendredi matin. Les quelques centimètres de neige qui sont tombés sur le réseau routier neuchâtelois ont causé plusieurs accidents, ainsi que des ralentissements et des situations périlleuses.

La matinée s’est déroulée dans la lignée des journées de première neige des années précédentes. Georges-André Lozouet, porte-parole de la Police neuchâteloise, rapporte que les forces de l’ordre ont comptabilisé une vingtaine d’accidents. Deux de ces événements ont causé des blessés, tous les deux s’étant produits entre Fleurier et le tunnel des Rutelins, à environ une heure d’intervalle. Au total, entre ces deux accidents, on déplore trois personnes blessées.


La police mobilisée

Autre événement notable : entre Enges et Voëns, peu avant 9 heures, un car postal qui transportait de nombreux écoliers s’est mis en travers de la route et est resté coincé entre deux talus. Au final, plus de peur que de mal : il n’y a pas eu de blessés et les jeunes passagers ont pu se rendre à l’école sans mal.

La Police neuchâteloise avait anticipé cette matinée enneigée. Les effectifs étaient augmentés, afin de veiller à ce que les axes principaux ne soient pas bouchés. Les responsables se félicitent par ailleurs que le salage ait été intensifié dans les Gorges du Seyon, où la chaussée est toujours restée noire et où aucun accident ne s’est produit.

Sensations fortes dans un car postal entre Enges et Voëns. (photo : Police neuchâteloise) Sensations fortes dans un car postal entre Enges et Voëns. (photo : Police neuchâteloise)

Appel au bon sens

Et comme les conditions hivernales se poursuivent, aujourd’hui, ces prochains jours et ces prochaines semaines, la Police neuchâteloise appelle chacun à se montrer responsable et à faire preuve de bon sens. En cas de chutes de neige, elle suggère aux usagers d’anticiper les déplacements, de prévoir des trajets plus longs, voire de renoncer à prendre le volant. Le train ou le télétravail peuvent éviter pas mal d’accidents.

Et puis attention, la police veille. En particulier en ce qui concerne tout ce qui peut nuire à la visibilité : neige sur les vitres, givre, buée… En raison du danger qu’ils peuvent générer, ces oublis peuvent se solder par une amende salée, voire par un retrait de permis.

A relever encore que les pneus d’hiver ne sont pas obligatoires en Suisse, contrairement à la situation de nombreux pays qui nous entourent. En revanche, le conducteur d’un véhicule a l’obligation que celui-ci soit équipé en fonction de la météo, et porte la responsabilité si ce n’est pas le cas.

Par la force des choses, la matinée s’est bien chargée pour les nombreux spécialistes du pneu de la région. Les derniers retardataires se sont rués au garage pour affronter les intempéries de l’hiver. C'était notamment le cas chez Pneus Prestige à St-Blaise :

Premiers kilomètres de pistes tracés

Sur le plan des réjouissances, la dizaine de centimètres d'or blanc a permis de tracer les  premiers segments de pistes de ski nordique. À La Chaux-de-Fonds, les boucles du Maillard et du Gros Crêt ont été tracées à la motoneige au Centre nordique de Pouillerel.

À La Vue-des-Alpes, les pistes sont en préparation et seront accessibles samedi. L'évolution des conditions est à retrouver sur le bulletin d'enneigement du canton de Neuchâtel.


La Suisse romande enneigée

L'Office fédéral de la météorologie relève que vendredi, c’est la Suisse romande qui a été la plus touchée par la neige, en particulier les cantons de Vaud et de Fribourg, où il est tombé jusqu’à 15 cm en milieu de matinée. Les experts ont signalé 6 cm à Genève, 4 cm à Neuchâtel et 2 cm à Delémont. Les quantités d’or blanc ont en revanche été très modestes à l'est de Zurich, alors que Glaris et Coire n'ont pas été touchées. /jhi-dsa-clr-ats


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus