Aquavia va de l’avant à Estavayer-le-Lac

Le projet prévoit d’exploiter l’eau du lac de Neuchâtel de manière durable. Il réunit trois ...
Aquavia va de l’avant à Estavayer-le-Lac

Le projet prévoit d’exploiter l’eau du lac de Neuchâtel de manière durable. Il réunit trois partenaires : Groupe E, la commune et le groupement Arrobroye. Son coût se monte à environ 160 millions de francs

Christian Vetterli, chargé du développement du projet pour Groupe E était l'invité de La Matinale ce lundi. Christian Vetterli, chargé du développement du projet pour Groupe E était l'invité de La Matinale ce lundi.

Trois projets, mais une seule ressource 100% locale et durable. AquaVia entre dans une phase concrète à Estavayer-le-Lac. Il réunit Groupe E, la commune et le groupement Arrobroye. Il s’agit de développer une nouvelle station de pompage de l’eau du lac de Neuchâtel et de traitement de l’eau potable pour la commune. Groupe E veut construire un réseau de fourniture de chaleur et de froid pour plusieurs quartiers résidentiels. Enfin, Arrobroye souhaite réaliser un réseau d’irrigation agricole dans la Broye. Le projet est devisé à 160 millions de francs, dont 50 pris en charge par Groupe E. Christian Vetterli, chargé du développement du projet pour le fournisseur d’énergie, a indiqué lundi dans La Matinale RTN, qu’AquaVia va permettre de produire 36 gigawatts-heures dont 26 de chaleur. Ce qui représente en équivalent mazout 3 millions de litres par année. Les travaux devraient commencer en 2026.

/sma


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus