Les EMS neuchâtelois toujours à flux tendu

L’association neuchâteloise des établissements et maisons pour personnes âgées (ANEMPA) est ...
Les EMS neuchâtelois toujours à flux tendu

L’association neuchâteloise des établissements et maisons pour personnes âgées (ANEMPA) est née en 1972. Cinquante ans après sa naissance, les problématiques auxquelles la faitière est confrontée restent semblables

Fabienne Wyss Kubler, secrétaire générale de l’association neuchâteloise des établissements et maisons pour personnes âgées (ANEMPA) est l'invité de la Matinale ce lundi. Fabienne Wyss Kubler, secrétaire générale de l’association neuchâteloise des établissements et maisons pour personnes âgées (ANEMPA) est l'invité de la Matinale ce lundi.

L’association neuchâteloise des établissements et maisons pour personnes âgées (ANEMPA) fête ses 50 ans. Une soirée événement se tient ce jeudi à l’Heure Bleue à La Chaux-de-Fonds. Le film Écorce, primé au festival international du film d’animation d’Annecy, y sera projeté en présence d’invités.

Née en 1972, la faitière a pour vocation de représenter et coordonner entre elles toutes les institutions de prise en charge des personnes âgées, dont les EMS, les foyers de jour ou les appartements protégés. « Les préoccupations de l’époque étaient à peu près les mêmes qu’aujourd’hui », note la secrétaire générale de l’ANEMPA, Fabienne Wyss Kubler. « L’enjeu central reste la formation du personnel soignant et une culture du dialogue pour signaler les situations potentiellement problématiques ».

Au niveau du taux de remplissage, les institutions pour personnes âgées affichent complet dans le canton. Depuis plusieurs mois, le RHNe est saturé en raison notamment de personnes qui attendent leur place en EMS. Pour l’ANEMPA, il est urgent de mettre en place des outils d’annonce des lits disponibles et de priorisation des patients en fonction de leur état de santé. Fabienne Wyss Kubler était l’invitée de La Matinale lundi. /ara


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus