Le Locle: une fresque monumentale fête ses 100 ans

La grande peinture murale de l'Hôtel de ville devient centenaire. Pour marquer le coup, la ...
Le Locle: une fresque monumentale fête ses 100 ans

La grande peinture murale de l'Hôtel de ville devient centenaire. Pour marquer le coup, la Mère commune a dévoilé jeudi un panneau d'information nouvellement installé devant l'édifice

La fresque monumentale qui orne l'une des façades de l'Hôtel de ville du Locle est devenue centenaire le 17 août 2022. La fresque monumentale qui orne l'une des façades de l'Hôtel de ville du Locle est devenue centenaire le 17 août 2022.

Le Locle fête ce jeudi soir le centenaire de la fresque d’Ernest Biéler « Les hommes ont divisé le cours du soleil, déterminé les heures », qui honore la façade de l'Hôtel de ville. La Mère Commune se profile de plus en plus comme un musée en plein air.

Inaugurée le 17 août 1922, la fresque d’Ernest Biéler a fait entrer la commune « dans le cercle très fermé des villes suisses au bénéfice de fresques monumentales », a indiqué la commune des Montagnes neuchâteloises. Elle est considérée comme une des plus belles de Suisse.

En 1918, l’architecte de l’Hôtel de ville du Locle, Charles Gunthert (1878-1918), meurt. Quelque temps avant son décès, il prend contact avec le peintre vaudois Ernest Biéler (1863-1948) pour la réalisation de fresques monumentales sur les frontons du bâtiment.

En 1922, Ernest Biéler réalise, à l'est du bâtiment, une fresque sur la symbolique du temps. Des corps de métiers y sont représentés, comme les astrologues, les horlogers, les dentelières, tout comme les passions et les différentes étapes de la vie.

En 1932, l'artiste se consacre à la partie ouest du bâtiment. Une mosaïque monumentale voit le jour, appelée « La Paix ». Une femme ailée y est représentée, portant dans sa main le rameau d’olivier.


Trentaine d'oeuvres

Outre cette fresque monumentale, Le Locle se profile de plus en plus comme un musée en plein air. L'exomusée a vu le jour en 2018 au Locle et compte aujourd'hui une trentaine d'oeuvres gratuites et accessibles 24h sur 24. Un plan est disponible à l'office du tourisme et un code QR permet d'en savoir plus sur l'artiste et l'oeuvre.

Le peintre biennois Wes21 vient d'ajouter une grande fresque murale à la collection de l'exomusée. Mesurant 60 m2, cette oeuvre se situe au Col-des-Roches, à quelques mètres de la frontière française et se joue de cette dernière.

Baptisée « Unity is the key », l'oeuvre montre une souris, un chat et une clé pour illustrer qu'il est nécessaire de travailler ensemble pour atteindre un but, même si l'on est différent. Le tunnel du Col-des-Roches, qui marque la limite avec la France, peut aussi faire penser à un trou de souris. /ATS-dsa


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus