Surcharge au RHNe : le Conseil d’État prend des mesures

Il renonce notamment à la fermeture de 34 lits en EMS. Actuellement, une cinquantaine de patients ...
Surcharge au RHNe : le Conseil d’État prend des mesures

Il renonce notamment à la fermeture de 34 lits en EMS. Actuellement, une cinquantaine de patients en attente de placement séjournent à l’hôpital

Une cinquantaine de personnes âgées sont actuellement au RHNe dans l'attente d'un placement.  Une cinquantaine de personnes âgées sont actuellement au RHNe dans l'attente d'un placement. 

Trois mesures pour désengorger le Réseau hospitalier neuchâtelois. Le Conseil d’État a décidé en début de semaine d’augmenter les capacités de lits en établissements médico-sociaux. Pour ce faire, il renonce à la fermeture de 34 lits prévue cette année. La capacité d’accueil va rester la même qu’en 2021. Il va aussi requérir auprès de certaines institutions l’ouverture de 20 lits supplémentaires en cas de nécessité. La troisième mesure, qui est la plus compliquée dans la relation avec les EMS, consiste à ouvrir des lits de courts séjours.

Laurent Kurth, ministre en charge de la santé :

Le Service de la santé publique est conscient que la situation reste tendue. Il met tout en œuvre pour l'améliorer.

Malgré les efforts déployés, la situation n’est pas satisfaisante :

Le Canton de Neuchâtel n’est-il pas allé trop vite dans sa planification médico-sociale ? N’a-t-il pas fermé trop de lits trop rapidement ?

Le Canton mise donc beaucoup sur la création de place en courts séjours dans les EMS pour améliorer la situation. /sma


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus