Ligne directe : appel d’offres pour la planification

Nouvelle étape pour la Ligne directe entre La Chaux-de-Fonds et Neuchâtel : les CFF recherchent ...
Ligne directe : appel d’offres pour la planification

Nouvelle étape pour la Ligne directe entre La Chaux-de-Fonds et Neuchâtel : les CFF recherchent des bureaux d’étude pour plancher sur la phase d’avant-projet

La Ligne directe devrait être inaugurée vers 2035 (photo : archives). La Ligne directe devrait être inaugurée vers 2035 (photo : archives).

Les CFF lancent un appel d’offre pour les travaux de planification de la ligne ferroviaire directe entre Neuchâtel et La Chaux-de-Fonds. La compagnie de transport l’annonce mardi matin dans un communiqué.

Les bureaux d’étude sélectionnés devront se pencher sur la phase d’avant-projet, qui sera lancée début 2023. Durant cette étape, le projet d’infrastructure de la nouvelle ligne sera étudié en détail avec l’élaboration également d’un calendrier de mise en service. Cette phase sera suivie par le projet de construction et les études d’impact, auxquels succédera la mise à l’enquête publique, prévue pour la fin de la décennie. Une fois l’autorisation de construire octroyée, les travaux pourront débuter et devraient durer jusqu’à l’horizon 2035.


Assainissement achevé

Le communiqué rappelle par ailleurs que les CFF ont terminé en mars les assainissements prévus sur la ligne existante. Des travaux jugés nécessaires pour assurer l’exploitation de la ligne actuelle en toute sécurité, et pour pérenniser les tronçons du futur RER neuchâtelois, en particulier entre Neuchâtel et Corcelles-Peseux. La desserte ferroviaire est ainsi assurée sur la voie actuelle jusqu’à la mise en service de la Ligne directe. /comm-rgi


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus