Compte à rebours lancé pour l’alcool à la Migros

Depuis le début de la semaine, plus de deux millions de Suisses se prononce sur la levée de ...
Compte à rebours lancé pour l’alcool à la Migros

Plus de 2 millions de Suisses se prononcent d'ici le 4 juin sur la levée de l’interdiction de vente d’alcool dans les magasins Migros. En cas de oui, son entrée en vigueur est prévue le 1er juillet, mais les boissons alcoolisées ne devraient pas être disponibles dans les rayons avant 2023

Les coopérateurs de la Migros ont jusqu'au 4 juin pour rendre leur bulletin. Les coopérateurs de la Migros ont jusqu'au 4 juin pour rendre leur bulletin.

Le vote sur la levée de l’interdiction de la vente d’alcool à la Migros a commencé cette semaine. En tout, les 2,3 millions de coopérateurs que compte le géant orange ont reçu leur matériel de vote et sont appelés à se prononcer d’ici au 4 juin. Au sein de la coopérative Neuchâtel-Fribourg, ce ne sont pas moins de 126’031 personnes qui peuvent faire pencher la balance.

Vote serré

Dans le cas de 9 des 10 coopératives Migros de Suisse, l’interdiction de vente sera levée avec une majorité de deux tiers des voix. Du côté de Genève, la majorité simple sera appliquée soit 50% + 1 voix.

Le porte-parole de la Migros, Tristan Cerf :

Lors des derniers mois, le nombre de coopérateurs a augmenté dans le pays – ils sont 17'000 membres supplémentaires depuis le mois de janvier -, mais cela ne devrait pas avoir un impact prépondérant sur le vote.

« On a entre 16'000 et 17'000 nouveaux coopérateurs depuis janvier »

Pas d’alcool en rayon avant 2023

A savoir que si le texte passe, l’entrée en vigueur est prévue au 1er juillet, soit un délai extrêmement court. On ne risque toutefois pas de voir de l’alcool dans les rayons des Migros de Suisse cet été. Selon l'entreprise, en cas d'acceptation la mise en place se fera d’ici le début de l’année 2023.

« Il n'y aura pas d'assortiment alcoolisé dans les rayons avant 2023 »

Selon un sondage Tamedia publié il y a un mois, les Suisses semblent plutôt sceptiques à l'idée de vendre de l'alcool à la Migros. Ils étaient 58% à être clairement ou plutôt contre. Certaines voix se sont en outre élevées, accusant le géant orange de ne plus respecter la volonté du fondateur Gottlieb Duttweiler. /jha


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus