Routes transformées en patinoires

Jusqu’à trois salages successifs ont été nécessaires dans la nuit de jeudi à vendredi sur certaines ...
Routes transformées en patinoires

Jusqu’à trois salages successifs ont été nécessaires dans la nuit de jeudi à vendredi sur certaines routes neuchâteloises, en particulier dans le Haut et dans le Val-de-Travers

Une couche de glace s'est formée par endroits en trois quarts d'heure (photo d'illustration) Une couche de glace s'est formée par endroits en trois quarts d'heure (photo d'illustration)

De nombreuses routes ont été gelées dans le canton de Neuchâtel dans la nuit de jeudi à vendredi, en particulier dans les hauteurs. C’est le constat vendredi matin du Service des ponts et chaussées.

Entre 1h et 3h du matin, selon les régions, une forte humidité dans l’air, associée à une chute brutale des températures, a causé la formation d’une couche de verglas sur certaines chaussées. Dans le Haut et le Val-de-Travers en particulier, jusqu’à trois salages ont été nécessaires pour rendre plusieurs voies praticables. La descente de Biaufond a été fermée pendant environ trois heures, le temps que la situation revienne à la normale. Les choses sont rentrées dans l’ordre progressivement à partir du lever du soleil.


Peu d’accidents

Les conséquences sur le trafic ont malgré tout été limitées. La Police neuchâteloise ne signale qu’un ou deux événements qui ont nécessité l’intervention de ses patrouilles. Selon les Ponts et chaussées, ce phénomène météo n’est pas courant, et c’est vraisemblablement la première fois qu’il se produit cet hiver. Dans le nord de la Suisse, les conséquences ont été plus aigües, avec six accidents de la circulation signalés la nuit dernière en Argovie, dont un qui a fait un blessé. Des accidents routiers ont eu lieu également dans le canton de Soleure et à Bâle-Campagne. /ats-jhi


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus