Publicité du tabac : notre débat

Les Suisses se rendent aux urnes le 13 février prochain. Ils se prononceront notamment sur ...
Publicité du tabac : notre débat

Les Suisses se rendent aux urnes le 13 février prochain. Ils se prononceront notamment sur l’interdiction de la publicité du tabac. RTN a ouvert le débat ce vendredi dans La Matinale

Gregory Clark, pneumologue et référent pour la Ligue pulmonaire neuchâteloise (en haut) et Emmanuel Raffner, président de la Chambre neuchâteloise du commerce et de l’industrie (CNCI) (en bas) débattaient ce vendredi sur l'interdiction de la publicité pour le tabac. (Photo libre de droits) Gregory Clark, pneumologue et référent pour la Ligue pulmonaire neuchâteloise (en haut) et Emmanuel Raffner, président de la Chambre neuchâteloise du commerce et de l’industrie (CNCI) (en bas) débattaient ce vendredi sur l'interdiction de la publicité pour le tabac. (Photo libre de droits)

La population suisse est appelée à se prononcer sur quatre objets fédéraux le 13 février prochain. Parmi eux, l’initiative populaire « Oui à la protection des enfants et des jeunes contre la publicité pour le tabac ». La publicité pour ces produits est actuellement autorisée à certaines conditions. Elle est interdite à la radio et à la télévision, ainsi que lorsqu’elle s’adresse spécifiquement aux mineurs.

Les initiants souhaite interdite toute publicité pour le tabac et la cigarette électronique là où les enfants et adolescents peuvent la voir. Cela regroupe notamment les affiches, Internet, les cinémas, les kiosques ou encore les manifestations.

Pour le Conseil fédéral et le Parlement, la nouvelle loi sur les produits du tabac suffit. Elle interdirait la publicité du tabac et de la cigarette électronique sur les affiches et au cinéma. Les fabricants ne pourraient pas non plus distribuer gratuitement des cigarettes ou parrainer des manifestations internationales en Suisse. RTN a ouvert le débat ce vendredi dans La Matinale. /gtr

Nos invités :

  • Pour le « Oui » : Gregory Clark, pneumologue et référent pour la Ligue pulmonaire neuchâteloise.
  • Pour le « Non » : Emmanuel Raffner, président de la Chambre neuchâteloise du commerce et de l’industrie (CNCI).


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus