Le Locle plébiscite le Parc du Doubs

La Mère commune renouvelle son appartenance et son soutien au Parc régional du Doubs. Et elle ...
Le Locle plébiscite le Parc du Doubs

La Mère commune renouvelle son appartenance et son soutien au Parc régional du Doubs. Et elle dit oui à la réfection de l’avenue du Collège

Le Locle continuera de faire partie et de soutenir le Parc régional du Doubs. (Photo : archives) Le Locle continuera de faire partie et de soutenir le Parc régional du Doubs. (Photo : archives)

Deux petites heures, c’est le temps qu’il aura fallu aux conseillers généraux du Locle pour venir à bout de l’ordre du jour de sa séance, jeudi soir.

C’est oui à l’unanimité à la ratification du contrat avec l’association Parc naturel régional du Doubs pour la période 2023-2032. Plusieurs élus ont souligné la création d’une porte d’entrée du parc aux Brenets. Les explications du conseiller communal Cédric Dupraz :

L’autre dossier à l’ordre du jour, celui qui arrive invariablement en janvier dans la Mère commune, c’est le crédit routier que Le Locle se permet annuellement. En 2022, c’est l’avenue du Collège qui aura son chantier. Au final, les élus ont dit oui d’une seule voix au crédit de 725'000 francs pour la réfection de la chaussée et à une dépense de 355'000 francs pour la mise en place d’un système séparatif des eaux et le remplacement d’un collecteur.

Dès le carrefour rue de la Chapelle – rue des Envers et en raison de la présence de deux collèges dans le secteur, la route sera mise en zone 30 km/h. Pour inciter les automobilistes à lever le pied, des cunettes en granit seront posées en diagonale sur la chaussée. Présentation de ce dispositif avec Cédric Dupraz :

L’ordre du jour a été complété par un projet d’arrêté émanant du PS, du POP et des Verts. Il propose la création d’une commission occasionnelle visant à la mise en place d’une monnaie locale, afin de soutenir le commerce de la commune.

Le projet, présenté comme rassembleur, n’a pas eu l’heur de plaire au groupe PLR. En accord avec le fond du projet, les libéraux-radicaux ont moyennement apprécié de ne pas avoir été associés aux discussions en amont. Ce en quoi le président de la ville les a soutenus. « Il aurait été élégant de lancer un coup de téléphone au PLR qui aurait sans doute pris part au projet », a glissé Miguel Perez.

Même si au moment du vote le PLR s’est abstenu, une commission sera bien créée en vue de mettre en place une monnaie locale. /cwi


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus