Eaux usées : Ins bientôt raccordée à Marin ?

La station d’épuration laténienne devrait bientôt accueillir les eaux d’une troisième commune ...
Eaux usées : Ins bientôt raccordée à Marin ?

La station d’épuration laténienne devrait bientôt accueillir les eaux d’une troisième commune bernoise après Gals et Gampelen. L’agrandissement des installations est mis à l’enquête publique

La station d'épuration de Marin. La station d'épuration de Marin.

Une collaboration intercantonale en ligne de mire pour deux stations d’épuration de la région. Celle d’Ins va être raccordée à l’infrastructure de Marin. C’est ce qu’indiquait une mise à l’enquête publique publiée dans la feuille officielle du canton de Neuchâtel vendredi dernier. Les travaux devraient commencer ce printemps pour une mise en service en 2024.

Avec ce projet, la STEP de Marin, reliée aux communes de La Tène, Saint-Blaise, Hauterive, Enges, Cornaux et Cressier, gérera aussi les eaux d’une troisième commune bernoise après Gampelen et Gals. Les infrastructures marinoises devront être adaptées en conséquence. Les autorités d'Ins se sont tournées vers la commune après l’échec d’une liaison par conduites avec Morat. Les explications de Jean-Bernard Simonet, président du syndicat intercommunal de la Châtellenie de Thielle qui gère le projet :

La STEP bernoise arrivait de toute manière en fin de vie, selon Jean-Bernard Simonet. La tendance dans les prochaines années sera au regroupement de telles infrastructures:

Selon Jean-Bernard Simonet cet agrandissement des infrastructures n'impliquera pas une augmentation des coûts pour les communes actuellement membres du syndicat intercommunal. /lre


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus