Poursuivre le geste de Brandt

Passion Cinéma veut poursuivre le travail entamé par Henry Brandt. Dans le cadre des festivités ...
Poursuivre le geste de Brandt

Passion Cinéma veut poursuivre le travail entamé par Henry Brandt. Dans le cadre des festivités commémoratives du centenaire du cinéaste neuchâtelois, un concours est lancé pour poursuivre la réflexion au travers de courts-métrages

Henry Brandt vers 1962. (Photo : Simon Edelstein, Fonds Henry Brandt, Musée d’art et d’histoire de Neuchâtel.) Henry Brandt vers 1962. (Photo : Simon Edelstein, Fonds Henry Brandt, Musée d’art et d’histoire de Neuchâtel.)

« La Suisse s’interroge » : ces cinq courts-métrages diffusés à Lausanne lors de l’exposition nationale de 1964 avaient marqué toute une génération. Les films de Henry Brandt remettaient en question l’image idéalisée que l’on se faisait alors de la Suisse. De quoi déstabiliser l’establishment politique de l’époque.

Afin de poursuivre ce processus de remise en question, Passion Cinéma lance un concours de courts-métrages dans le cadre du centenaire de la naissance de Henry Brandt. De quoi prolonger le geste du cinéaste neuchâtelois : quelle est, aujourd’hui, notre image de la Suisse ?

La participation est ouverte jusqu’à fin mars prochain. A la clef, trois prix de 5'000, 2'500 et 1'000 francs qui seront décernés par un jury indépendant. /aju


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus