Région capitale suisse fête ses 10 ans en parlant développement durable

L’association qui défend les intérêts de 5 cantons a tenu son 9e forum vendredi à Neuchâtel ...
Région capitale suisse fête ses 10 ans en parlant développement durable

L’association qui défend les intérêts de 5 cantons a tenu son 9e forum vendredi à Neuchâtel. L’innovation était au cœur des discussions

Le conseiller d'Etat neuchâtelois Laurent Favre a évoqué le rôle joué par Région capitale suisse dans l'obtention de gros crédits ferroviaires. (Photo: Région capitale suisse). Le conseiller d'Etat neuchâtelois Laurent Favre a évoqué le rôle joué par Région capitale suisse dans l'obtention de gros crédits ferroviaires. (Photo: Région capitale suisse).

Dix ans au service d’une région. Avec une année de retard en raison du Covid, Région capitale suisse a fêté son 10e anniversaire ce vendredi à Neuchâtel. L’association regroupe cinq cantons, dont celui de Neuchâtel, douze villes et communes, ainsi que sept organisations régionales. L’objectif est de faire rayonner cet espace à l’échelle nationale mais aussi internationale, au même titre que les régions de Zurich, de Bâle et de l’Arc lémanique.

Ce 9e forum était placé sous le thème des innovations au service du développement durable. Dans ce cadre, le conseiller d’Etat bernois Christoph Ammann a évoqué l’un des projets portés par Région capitale suisse, à savoir le développement de quartiers à énergie positive, qui produisent plus d’énergie qu’ils n’en consomment. La commune d’Ittigen se profile dans le domaine avec un projet pour lequel une demande de permis de construire a été déposée au mois de mai.


Une région qui a les outils en main pour développer l’énergie solaire

Christophe Ballif, directeur du laboratoire de photovoltaïque de l’EPFL et du centre de photovoltaïque et énergies du CSEM, a quant à lui évoqué les défis à relever pour développer encore l’énergie solaire. Il a évoqué l’évolution des panneaux photovoltaïques avec des perspectives de rendement de 29% à l'horizon 2030-35, contre 20% actuellement. Christophe Ballif a aussi mis en avant les possibilités qu’ouvrent le solaire dans la navigation, l’aviation mais aussi l’horlogerie, tout en appelant à favoriser une production locale.


Défendre les intérêts de la région à Berne

Au fil de ces 10 ans, Région capitale suisse s’est aussi profilée comme un lobbyiste important sous la Coupole à Berne, principalement dans le domaine de la mobilité. Le conseiller d’Etat neuchâtelois Laurent Favre a évoqué les crédits obtenus pour les projets ferroviaires du Lötschberg, du RER fribourgeois et de la ligne directe neuchâteloise.

L’association se veut aussi un lieu de réseautage et de soutien à l’innovation. Elle entend affiner encore ce rôle dans les années à venir. /sbe


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus