Le canton de Neuchâtel champion de la vaccination

Les Neuchâtelois sont 70% à avoir reçu au moins une dose de vaccin contre le Covid-19. Il s’agit ...
Le canton de Neuchâtel champion de la vaccination

Les Neuchâtelois sont 70% à avoir reçu au moins une dose de vaccin contre le Covid-19. Il s’agit du chiffre le plus élevé de Suisse

Plus de 65% des Suisses ont reçu une première dose de vaccin. (Photo : KEYSTONE / Anthony Anex). Plus de 65% des Suisses ont reçu une première dose de vaccin. (Photo : KEYSTONE / Anthony Anex).

Le canton de Neuchâtel est en tête dans la course à la vaccination depuis plusieurs semaines. 70% de la population a reçu au moins une première dose de sérum contre le Covid-19. Il s’agit à l’heure actuelle du taux le plus élevé de Suisse. RTN vous propose un éclairage sur ces chiffres.


Plus de 70% de la population neuchâteloise vaccinée

La campagne de vaccination contre le coronavirus se poursuit en Suisse. À l’heure actuelle, 65,7% des habitants du pays ont reçu au moins une première dose. Mais les chiffres varient fortement d’un canton à l’autre. Neuchâtel est celui qui affiche le taux le plus haut, à 70,01%. Le canton est talonné de près par Bâle-Ville, à 69,1%.

Du côté de ceux qui adhèrent le moins à la vaccination figurent des régions de Suisse centrale. Les habitants du canton d’Appenzell Rodes Intérieur sont les moins vaccinés du pays avec 53,8% de la population qui a reçu au moins une dose. Ils sont suivis de Schwyz qui affiche un taux de 57,3%.

Le conseiller d’Etat neuchâtelois en charge de la santé, Laurent Kurth, n’aime toutefois pas le titre de « premier de classe ». « J’ai critiqué le système des classements il y a une dizaine de mois donc ce n’est pas pour mettre aujourd’hui en avant le fait que Neuchâtel serait premier. Il faut d’abord remercier la population pour les efforts qu’elle fait afin de nous aider à sortir de cette pandémie ».

De son côté le médecin cantonal neuchâtelois Claude-François Robert attribue ces chiffres au dispositif de vaccination dans la région qu’il qualifie de très agile. « Au départ on a mis la priorité sur les personnes vulnérables, ce qui nous a fait prendre du retard par rapport aux autres cantons. Mais ensuite on s’est adapté de manière régulière en développant de la vaccination de masse, puis des équipes mobiles de proximité. C’est sans doute cette adaptabilité qui nous a permis d’acquérir une bonne vitesse de vaccination ».

Le conseiller d'Etat Laurent Kurth: 

Seulement 40,9% de personnes vaccinées à La Côte-aux-Fées

Paradoxalement, le canton de Neuchâtel abrite aussi les communes avec les taux les plus bas de Suisse romande. A La Côte-aux-Fées, seuls 40,9% des habitants ont reçu une première dose. Aux Verrières, ce chiffre s’élève à 48,9%.

A contrario, la commune de Neuchâtel est celle qui affiche le plus haut taux, à 76,5%. « Plusieurs facteurs entrent probablement en compte », estime Claude-François Robert. « D’une part, l’éloignement par rapport aux grands centres urbains. D’autre part, ce sont des communes qui développent leur propre autonomie et estiment qu’elles ont moins besoin de l’appui de l’Etat ».

Le médecin cantonal Claude-François Robert: 

La population active est vaccinée à 73%

Si l’on se penche sur le nombre de personnes actives vaccinées, là aussi, le canton de Neuchâtel figure en tête de classement. 73% des Neuchâtelois âgés de 16 à 64 ans ont reçu une première dose. Cette fois, le médecin cantonal n’attribue pas nécessairement ce résultat à l’efficacité de la campagne de vaccination. « Je pense que c’est plutôt un fait de société », avance Claude-François Robert. « Ce sont souvent des gens qui travaillent dans des villes, qui ont un emploi qualifié et qui ont pu s’inscrire facilement à la vaccination via internet ».


Vers un retour à des mesures cantonales ?

En regard de ces différences d’un canton à l’autre, certaines voix appellent à relâcher la pression et assouplir les mesures dans les régions où le taux d’immunité est élevé. Mais Laurent Kurth est réticent. « Si on maintient le certificat Covid dans les cantons où le taux est plus bas, on devra aussi le maintenir dans les cantons mieux protégés pour éviter que les non-vaccinés viennent faire du tourisme », estime le conseiller d’Etat.

Le conseiller d'Etat Laurent Kurth: 

La question sera toutefois abordée au Grand Conseil lors d’une prochaine session. Le groupe PLR vient de déposer une interpellation pour que le Conseil d’Etat envisage un retour complet à normalité dans le canton. /ara


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus