« Je m’entraine avec » des jeunes boxeurs

C’est un sport populaire dans de nombreux films américains : la boxe est aussi pratiquée dans ...
« Je m’entraine avec » des jeunes boxeurs

C’est un sport populaire dans de nombreux films américains : la boxe est aussi pratiquée dans la région. Ce sport de contact existe aussi dans une variante non violente : le « light contact ». Une forme idéale pour les jeunes

La boxe plaît aussi aux plus jeunes dans sa forme « light contact ». La boxe plaît aussi aux plus jeunes dans sa forme « light contact ».

Rocky Balboa n’a qu’à bien se tenir. La boxe se pratique à tous les âges et à des niveaux différents dans l’Arc Jurassien. Ce sport individuel se retrouve en club, et les entrainements peuvent se faire seul ou à plusieurs, suivant les envies et le niveau des boxeurs. La période de pause imposée par la pandémie de coronavirus n’a pas aidé à populariser le sport, avec des compétitions régulièrement annulées.

Il existe d’ailleurs deux formes de boxe : la boxe olympique, la forme la plus courante du sport qui se pratique en compétition, avec des coups et des KO. Et puis il y a le « light contact », une variante où les coups sont des petites « touchettes ». La violence y est aussi sanctionnée par des points de pénalités. Cette forme est très populaire pour les plus jeunes, afin de leur donner une première approche à la boxe.

Stéphane Berger, est président et entraineur du Boxing club Val-de-Travers. Il parle des bases du sport :

Stéphane Berger, président et entraineur du Boxing club Val-de-Travers. Stéphane Berger, président et entraineur du Boxing club Val-de-Travers.

Des gants, des bandes, un protège-dents et un casque sont nécessaires pour faire de la boxe. Le ring est aussi indispensable pour s’affronter, que ce soit pour des jeunes ou des adultes. Lorsqu’il s’agit d’amener des enfants à la boxe, les entraineurs privilégient beaucoup le jeu mais aussi la technique et le renforcement. Ainsi un entrainement ne se termine pas forcément pas par des petits combats au Boxing Club Val-de-Travers, cela dépend de la fatigue des plus jeunes. /swe

Reportage avec une dizaine d’enfants en cours de « light contact » :


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus