Une extension pour le Gymnase de la Broye

Le Gymnase de la Broye inaugure son extension bâtie en terrasses ce lundi. Les autorités des ...
Une extension pour le Gymnase de la Broye

Le Gymnase de la Broye inaugure son extension bâtie en terrasses ce lundi. Les autorités des cantons de Vaud et de Fribourg saluent le projet

Avec son extension en terrasses, le gymnase pourra accueillir 600 élèves de plus. (Photo : KEYSTONE/NOEMI CINELLI) Avec son extension en terrasses, le gymnase pourra accueillir 600 élèves de plus. (Photo : KEYSTONE/NOEMI CINELLI)

L'extension du Gymnase intercantonal de la Broye situé à Payerne a été inauguré lundi. Le nouvel aménagement en terrasses permet d'accueillir 600 élèves de plus.

Quatre conseillers d'Etat, fribourgeois et vaudois, ont salué ce projet de gymnase unique en Suisse, résultat d'une collaboration et d'un financement partagé entre deux cantons. « Quand un conseiller fribourgeois prononce un discours sur sol vaudois, c'est un signe clair que quelque chose d'important s'est produit », s'est exclamé Jean-François Steiert, directeur de l'aménagement, de l'environnement et des constructions à Fribourg.

La nouvelle extension, bâtie en terrasses, permet d'accueillir près de 1500 élèves au GYB, soit environ 600 de plus qu'à l'origine. Il héberge 19 nouvelles classes ainsi qu'une salle de gym. Le tout répond à un investissement de 29 millions de francs, financés à parts égales par chaque canton.


Collaboration intercantonale unique

L'enveloppe budgétaire et le calendrier ont été respectés, a souligné le conseiller d'Etat vaudois Pascal Broulis. Un peu moins de deux ans de travaux ont été nécessaires pour « rendre l'extension invisible » et pour façonner une « architecture vivante, intelligente et fonctionnelle », a continué le ministre.

Le bâtiment sera par exemple chauffé par des énergies renouvelables. Il est équipé de 22 sondes géothermiques et de modules photovoltaïques.

Ce « bijou architectural » est aussi le fruit d'une « excellente collaboration intercantonale », a souligné le Fribourgeois Jean-Pierre Siggen, en charge de l'instruction publique. En ce sens, le GYB est unique en son genre, puisqu'il est le seul gymnase véritablement intercantonal de Suisse. La traditionnelle cérémonie du coupé de ruban a ainsi invité les autorités à couper un double bandeau aux couleurs des deux cantons.


Hausse des effectifs

« Vaud et Fribourg sont tous deux habités par les forces de la jeunesse », a quant à elle rappelé Cesla Amarelle, ministre vaudoise de la formation, de la jeunesse et de la culture. La Broye connait ainsi un « dynamisme réjouissant » et une hausse importante des élèves, qui s'accompagne d'une « grande responsabilité politique ».

Sur sol vaudois, l'extension s'inscrit dans un programme d'agrandissement et de création de bâtiments scolaires. Les autorités viennent d'inaugurer l'extension du gymnase de Burier à la Tour-de-Peilz. Cette dernière a suscité de vives réactions de la part des syndicats et des professeurs, qui redoutent les conséquences préjudiciables d'un « gigagymnase » de plus de 2000 élèves.

L'inauguration de l'extension du GYB a été l'occasion pour Pascal Broulis d'affirmer la volonté de l'Etat de Vaud de garder des « bâtiments à taille humaine », à l'image de celui de Payerne. Les gymnases d'Aigle et d'Echallens devraient, quant à eux, ouvrir leurs portes entre 2024 et 2025. /ATS-cer


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus