Année «catastrophique» pour les récoltes de pommes neuchâteloises

Les vergers neuchâtelois ne croulent pas sous les pommes cette année. La faute à une météo ...
Année «catastrophique» pour les récoltes de pommes neuchâteloises

Les vergers neuchâtelois ne croulent pas sous les pommes cette année. La faute à une météo capricieuse cet hiver et ce printemps

Julien Auroi est coopérateur au pressoir de la Bor. Il ramasse les récoltes de ses clients qui sont au moins trois fois moins nombreuses cette année. Julien Auroi est coopérateur au pressoir de la Bor. Il ramasse les récoltes de ses clients qui sont au moins trois fois moins nombreuses cette année.

Une année qualifiée de catastrophique pour les vergers neuchâtelois. La météo capricieuse de cet hiver et ce printemps se fait aujourd’hui sentir dans les récoltes de pommes. Des conséquences directes pour les pressoirs qui se retrouvent avec très peu de fruits à se mettre sous la dent.

A Valangin, la coopérative de la Bor a pressé 120'000 litres de jus en 2020. Cette année, elle ne pense pas en produire plus de 40'000. Du jamais vu en dix ans d’activité. Julien Auroi est un membre fondateur de la coopérative. Il revient sur les causes de cette pénurie : 

La faute à la météo donc. Mais pour Julieu Auroi, si la pénurie a été particulièrement marquante cette année, elle s'inscrit dans un problème plus large :

Cette année, les volumes de jus produits par la coopérative seront certainement divisés par trois. Une situation qui n'est pas sans conséquence pour le pressoir de la Bor :

Pour éviter de telles situations à l’avenir, la coopérative de la Bor est en train de mettre sur pied un projet de verger de production à Thielle-Wavre, dans la commune de la Tène, afin d'augmenter sa surface de productions. Une récolte de fonds a été lancée./cde


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus