Surmonter les chocs traumatiques grâce au Club 44

Le Club 44 s’intéresse à notre capacité à surmonter l’adversité. L’institution de rencontre ...
Surmonter les chocs traumatiques grâce au Club 44

Le Club 44 s’intéresse à notre capacité à surmonter l’adversité. L’institution de rencontre de La Chaux-de-Fonds a présenté son programme de septembre à janvier. Il fait la part belle au climat, l’innovation et la technologie pour traverser la crise actuelle

Le Club 44 accueillera notamment Baptiste Morizot, pisteur et philosophe français. Le Club 44 accueillera notamment Baptiste Morizot, pisteur et philosophe français.

Le Club 44 se remet sur les rails. Le programme de fin d’année du lieu d’échange et de rencontre de La Chaux-de-Fonds a été présenté vendredi. Au menu notamment, le philosophe et pisteur français Baptiste Morizot, l’alpiniste vaudoise Sophie Lavaud et Sonia Seneviratne, climatologue qui a participé au dernier rapport du GIEC, le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat. Sonia Seneviratne sera d’ailleurs l’invitée du Club 44 vendredi prochain pour parler de climat.

Marie Léa Zwahlen, déléguée culturelle du Club 44

Le thème principal de cette série de conférences est la résilience, soit la capacité à surmonter les chocs traumatiques.

Depuis la réouverture en avril dernier, le Club 44 a dû innover. Les soirées étant limitées à 50 personnes, l’institution a permis au public de suivre intégralement les conférences en direct sur internet. Cette opération sera reconduite. La pandémie a toutefois mis des bâtons dans les roues de l’organisation :

La première conférence du Club 44 est agendée le 10 septembre avec la climatologue Sonia Seneviratne. /jha


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus