Les travaux du futur Centre médical des Cadolles sont lancés

Dès février 2022, la structure neuchâteloise offrira une permanence 7 jours sur 7 avec des ...
Les travaux du futur Centre médical des Cadolles sont lancés

Dès février 2022, la structure neuchâteloise offrira une permanence 7 jours sur 7 avec des consultations sans rendez-vous. Le site comprendra une dizaine de cabinets médicaux, un espace de radiologie, un laboratoire, un physiothérapeute et un cabinet dentaire

Le Centre médical des Cadolles ouvrira ses portes dès février en 2022. (Photo : Centre médical des Cadolles) Le Centre médical des Cadolles ouvrira ses portes dès février en 2022. (Photo : Centre médical des Cadolles)

Un grand centre médical verra bientôt le jour aux Cadolles. Les travaux ont commencé mercredi dans les hauts de la ville de Neuchâtel. La structure de plus de mille mètres carrés doit ouvrir au 1er février 2022 dans le bâtiment qui abrite déjà des magasins et une pharmacie. L’idée est d’offrir une permanence ouverte 7 jours sur 7 et des consultations sans rendez-vous. En plus de la dizaine de cabinets médicaux, le Centre médical des Cadolles comprendra aussi un espace de radiologie, un laboratoire de prélèvements, un physiothérapeute, un ergothérapeute et un cabinet dentaire. Un restaurant, géré par le restaurateur du tennis des Cadolles, verra également le jour.

A l’origine de ce projet, plusieurs médecins de la commune. Ils se sont approchés de Pascal Locatelli, qui dirige les permanences Volta à La Chaux-de-Fonds et à Fleurier, pour le mener à bien.

Pascal Locatelli, futur directeur du Centre médical des Cadolles

Au total quarante personnes travailleront dans cette nouvelle institution privée dont le coût est devisé à 4,5 millions de francs. Mais cette structure de santé ne viendra-t-elle pas concurrencer le service public ? Pour Pascal Locatelli, il y a de la place pour tout le monde.

/rgi


Actualisé le

 

Articles les plus lus