L’imbroglio autour du certificat Covid de guérison

Vous pouvez prétendre à un certificat Covid pour partir en vacances si vous avez été guéri ...
L’imbroglio autour du certificat Covid de guérison

Vous pouvez prétendre à un certificat Covid pour partir en vacances si vous avez été guéri du coronavirus dans les six derniers mois… sauf si votre infection a été reconnue par un test rapide antigénique

Obtenir votre certificat Covid ? Pas forcément si simple. Obtenir votre certificat Covid ? Pas forcément si simple.

Vous en avez peut-être déjà fait la demande ou vous vous apprêtez à le faire avant de partir en vacances ? Attention, obtenir le précieux « certificat Covid » peut vite devenir compliqué. Ce document, fourni par les autorités cantonales, peut vous être délivrer sur la base d’un test négatif, si vous êtes doublement vacciné ou si vous avez été guéri du coronavirus dans les six derniers mois. Dit comme ça, tout paraît assez simple. Mais dans la pratique, ça ne l’est pas toujours, notamment pour ceux qui prétendent à un certificat de guérison.


Le test rapide antigénique pas reconnu par l'UE pour attester d'une infection

Prenons un cas très concret. Vous avez été guéri du Covid dans les 6 derniers mois. Vous vous dites « chic, j’ai droit à mon certificat pour partir en vacances tranquille ». Vous allez donc, l’humeur guillerette, remplir votre formulaire sur le guichet virtuel du canton. Et là, on vous demande « quel type de test a confirmé votre infection » à l’époque : PCR ou rapide ? PCR, pas de problème vous aurez votre sésame. Rapide ? Pas de certificat Covid ! Parce que ce type de test n’est pas reconnu par l’Union européenne qui a imposé « sa » norme. Pour vous c’est la douche froide. Ça l’a été aussi pour l’ensemble des cantons suisses. Dans le Jura, 700 personnes environ sont dans ce cas-là, ça grimpe à 9'000 dans le canton de Vaud. En plus, vous ne l’avez souvent pas choisi votre test rapide ! Pire, il y a quelques semaines encore, l’OFSP recommandait même le test rapide aux personnes qui présentaient des symptômes.


Quelles alternatives ?

Malgré cette désillusion, vous tenez quand même à vos vacances (parce que les vacances régionales à la maison, vous avez déjà donné l’an dernier). La première possibilité, c’est d’aller se faire vacciner, idéalement dans les six mois après votre infection, mais pas avant 4 semaines. Ayant déjà contracté le virus, une seule dose peut suffire si vous ne figurez pas au rang des personnes fragiles. Bizarrement, là, votre test rapide est reconnu pour vous faire vacciner en une seule dose. Autre possibilité si vous ne souhaitez pas le vaccin, vous faire tester avant de partir. Un test PCR sera valable 72 heures. Un test rapide ? C’est possible aussi parce que certains pays le reconnaissent dans un délai de 24h à 48h. En résumé, l’UE accepte que vous partiez en vacances avec un test rapide négatif. Mais elle refuse de vous croire guéri avec un test rapide positif. Vous n’avez rien compris ? Nous non plus. /jpi


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus