Contournement du Locle : début des travaux préparatoires

Début des travaux préparatoires pour le contournement du Locle. La Mère commune devrait voir ...
Contournement du Locle : début des travaux préparatoires

Début des travaux préparatoires pour le contournement du Locle. La Mère commune devrait voir en 2030 son trafic diminuer de 40 à 60% au centre-ville grâce à l’ouvrage

Le contournement du Locle devrait être achevé en 2030. (Photo : nemobilite2030.ch) Le contournement du Locle devrait être achevé en 2030. (Photo : nemobilite2030.ch)

Les travaux préparatoires du contournement routier du Locle vont débuter. Le tunnel, qui devrait être prêt en 2030, va absorber 20'000 véhicules par jour. Le trafic devrait diminuer de 40 à 60% au centre-ville de la Mère-Commune.

Le contournement du Locle figure dans la 1ère étape d'aménagement du programme fédéral routier Prodes 2030. Il fera partie de la nouvelle N20, qui remplace la H20, qui va relier la frontière française au Col-des-Roches à Neuchâtel, a déclaré jeudi Laurent Favre, conseiller d'Etat.

Le contournement du Locle aura un coût de 500 millions de francs. Plus de 1 milliard sera investi, avec celui de La Chaux-de-Fonds.

Dans le cadre du contournement du Locle, un tunnel sera aussi construit aux Brenets. Le transport des matériaux se fera par rail lors des travaux.

« Environ 1,2 million de m3 seront excavés, dont environ 950'000 m3 pour le tunnel du Locle. Sur ce total, environ 600'000 m3 iront en direction de cimenteries et environ 300'000 m3 pour du remblayage de routes », a expliqué Stefano Coraducci, chef de filiale à l'Office fédéral des routes.

Comme compensations écologiques aux travaux, des nichoirs pour les hirondelles de fenêtre seront posés, Le Bied (un cours d'eau) sera renaturé et des mesures sont prises pour protéger les fritillaires dans le marais du Locle.


Changement radical

Outre celui du Locle, un contournement et une bretelle de jonction sont prévus à La Chaux-de-Fonds. « C'est une opportunité majeure pour sortir le trafic de transit et renforcer l'attractivité économique et résidentielle des Montagnes neuchâteloises », a expliqué Laurent Favre.

Actuellement, les habitants des deux villes subissent des nuisances sonores, de la pollution et voient passer 20'000 véhicules par jour au Locle et 24'000 véhicules par jour à La Chaux-de-Fonds.

Les mesures d'accompagnement, qui vont être mises en place pour sortir les véhicules du centre-ville, vont « changer radicalement l'image des deux villes », a ajouté Cédric Dupraz, conseiller communal du Locle. Les zones 30 km/h seront étendues, l'offre en transports publics sera développée et les trottoirs seront agrandis.

Actuellement, trois variantes sont actuellement en consultation, avec l'idée de piétonniser le centre de la Mère-Commune et de créer des zones de rencontres. /ats-vre


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus