Toute une scolarité imprégnée d’allemand

Deux classes neuchâteloises des Terreaux et du C2T arrivent au terme de leur scolarité obligatoire ...
Toute une scolarité imprégnée d’allemand

Deux classes neuchâteloises des Terreaux et du C2T arrivent au terme de leur scolarité obligatoire dans une filière PRIMA

Les élèves de cette classe du Centre des Deux-Thielles au Landeron ont bénéficié d'un enseignement en allemand poussé tout au long de leur scolarité. (Photo: SP- Chancellerie d'Etat) Les élèves de cette classe du Centre des Deux-Thielles au Landeron ont bénéficié d'un enseignement en allemand poussé tout au long de leur scolarité. (Photo: SP- Chancellerie d'Etat)

Une scolarité en deux langues. Des élèves de deux classes de 11e année des Terreaux à Neuchâtel et du Centre des Deux-Thielles au Landeron auront bénéficié du programme PRIMA tout au long de leur école obligatoire. Ce projet vise à offrir une immersion partielle avec des cours donnés en allemand la moitié de la semaine dans certaines branches.

C’est en 2011 que ces premiers élèves neuchâtelois ont été plongés dans cette filière, à l’âge de 4 ans. Aujourd’hui, ces pionniers ressortent gagnants de cette expérience selon le chef du Service de l’enseignement obligatoire, Jean-Claude Marguet :

 «  Une des forces du projet, c'est de commencer très tôt »

Aujourd’hui, 47 classes, soit 853 élèves, sont inscrits dans ce projet d’immersion en allemand, porté par 70 enseignants. L’objectif, d’ici 2038, est que chacun des 13 centres scolaires du Canton de Neuchâtel dispose d’une filière PRIMA.

Par ailleurs, une délégation soleuroise sera de passage à Neuchâtel fin juin pour s’inspirer de la démarche. /sbe

Des élèves d'une classe des Terreaux à Neuchâtel arrivent également au terme de leur scolarité passée dans la filière PRIMA. Des élèves d'une classe des Terreaux à Neuchâtel arrivent également au terme de leur scolarité passée dans la filière PRIMA.


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus