Le Conseil général tourne la page de l’action sociale

Le législatif de La Chaux-de-Fonds a pris acte à l’unanimité d’un rapport du Conseil communal ...
Le Conseil général tourne la page de l’action sociale

Le législatif de La Chaux-de-Fonds a pris acte à l’unanimité d’un rapport du Conseil communal qui fait la lumière sur les dysfonctionnements du service. Le coût pour la Ville a été fixé à 1,7 million de francs

Le service de l'action sociale à la rue du Collège 9 à La Chaux-de-Fonds. Le service de l'action sociale à la rue du Collège 9 à La Chaux-de-Fonds.

Le Conseil général de La Chaux-de-Fonds soutient d’une seule voix le travail du Conseil communal sur le redressement du service de l’action sociale. Il a accepté mardi soir à l’unanimité le rapport sur la question. Les groupes ont souligné la qualité et la transparence du document, de même que les mesures prises pour redresser la situation du service, à l’image de la conseillère générale Verte et membre de la commission de l’action sociale Ilinka Guyot : 

Le SCAS faisait l’objet de nombreux dysfonctionnements organisationnels depuis plusieurs années. Un audit commandé en 2019 a révélé l’ampleur et la gravité de la situation. Un document qui sera d’ailleurs disponible dès mercredi matin, par volonté de transparence, à 10h00 sur le site internet de la Chancellerie, précise le Conseil communal.

Quant au rapport accepté, il évalue également pour la première fois le coût de ces errances administratives pour la Métropole horlogères à 1,7 million de francs. Un montant fixé en collaboration avec l’Office cantonal de l’aide sociale. Entretien avec le conseiller communal Jean-Daniel Jeanneret :

Comptes acceptés et nouveaux présidents

Le Conseil général a aussi accepté mardi à l’unanimité les comptes 2020 de la Ville. Le résultat financier présentait un déficit de 13,3 millions de francs, après un prélèvement de 2 millions à la réserve de politique conjoncturelle. Les élus ont insisté sur la nécessité pour la Métropole horlogère de résoudre une crise de structurel de recettes qui touche la ville.

Enfin, Alexandre Houlmann présidera pour la prochaine année le Conseil général. Le socialiste et ancien chef du Service des sports de La Chaux-de-Fonds succède au popiste Karim Boukhris en tant que premier citoyen de la ville. Au Conseil communal, Théo Bregnard occupera le siège de la présidence de l’exécutif. /lre


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus