Pas de hausse d’impôts à Val-de-Ruz

Les Vaudruziens ont refusé en votation populaire à plus de 64% une hausse du coefficient fiscal ...
Pas de hausse d’impôts à Val-de-Ruz

Les Vaudruziens ont refusé en votation populaire à plus de 64% une hausse du coefficient fiscal de 2 points

La population de Val-de-Ruz refuse pour la deuxième fois une hausse du coefficient fiscal dans les urnes. (Photo : KEYSTONE / Gaëtan Bally). La population de Val-de-Ruz refuse pour la deuxième fois une hausse du coefficient fiscal dans les urnes. (Photo : KEYSTONE / Gaëtan Bally).

Il n’y aura pas de hausse d’impôts à Val-de-Ruz. Le peuple a refusé ce dimanche en votation populaire une hausse du coefficient fiscal de 2 points, de 66 à 68 à 64,61%. Une augmentation approuvée en décembre par le Conseil général mais combattue par référendum. C’est la deuxième fois que les Vaudruziens donnent leur avis sur la question. En juin 2018, une hausse d’impôts de 5 points avait déjà été refusée lors d’une votation populaire. 

Le Conseil communal prend note de la volonté populaire. Yvan Ryser, conseiller communal en charge des finances:

« On ne parle pas de moins de prestations mais de trouver un équilibre »

Dans le camp du référendum, on se réjouit de ce résultat, avec une « certaine compassion pour le Conseil communal». Jean-Dominique Cornu, membre du comité référendaire:

« C’est gênant que ces gens-là (ndlr le Conseil communal) s’entêtent dans une politique qui n’est plus possible »

Côté endettement, malgré le système mis en place pour garantir 80% d’autofinancement lors d’engagements financiers, la commune continuera d’épuiser progressivement sa fortune, a précisé l'exécutif. La commune de Val-de-Ruz figure parmi les huit communes du canton les plus attractives, fiscalement parlant.

Le taux de participation se monte à un peu plus 53%. /sma


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus