Noiraigue sera protégé des chutes de pierres

Le Conseil général de Val-de-Travers a approuvé lundi soir un crédit de sept millions de francs ...
Noiraigue sera protégé des chutes de pierres

Le Conseil général de Val-de-Travers a approuvé lundi soir un crédit de sept millions de francs. Cette acceptation permettra de créer des synergies avec le chantier du tunnel de la Clusette

Des filets de protection ou des digues protégeront les usagers de la route ainsi que les habitants de Noiraigue contre les chutes de pierres. (Photo: archives) Des filets de protection ou des digues protégeront les usagers de la route ainsi que les habitants de Noiraigue contre les chutes de pierres. (Photo: archives)

La population de Noiraigue devrait bientôt être en sécurité. Le Conseil général de Val-de-Travers a accepté lundi soir un crédit de sept millions de francs, pour protéger le village des chutes de pierres. Si le dernier accident relatif à un détachement de bloc remonte à plus de 15 ans dans le secteur, et qu’il n’y a pas urgence, l’acceptation de ce dossier permet de réduire le coût des travaux. En effet, des synergies avec le chantier mené dès cet automne dans le tunnel de la Clusette sont prévues.

Par exemple : des digues installées pour protéger les travailleurs du chantier de la Clusette pourront être gardées. La construction d’une galerie de sécurité dans le tunnel demandera l’excavation de gravas. Des gravas qui seront notamment réutilisés pour remblayer l’ancienne route cantonale, qui peut aujourd’hui servir de « tremplin » aux pierres.


Eric Sivignon, conseiller communal en charge du territoire : « on ne sait jamais quand les gros éboulements vont apparaître »

Les travaux contre les chutes de pierres se dérouleront sur trois ans, dès 2022, à raison de cinq mois par année. Un rythme qui permet de respecter la faune, et notamment un couple de hiboux grands-ducs installé dans la région. 


Deux autres crédits importants

Le Conseil général de Val-de-Travers a également approuvé un crédit de 700'000 francs pour la mise aux normes de seize arrêts de bus dans la commune, afin de respecter la loi sur l'égalité pour les handicapés. Classés en priorité 1, et donc jugés importants, ces arrêts seront également équipés d’abris-bus.

Enfin un crédit de 750'000 francs a été accepté pour adapter le Pont des Abattoirs à Noiraigue. Un nouvel ouvrage en bois sera construit juste à côté du pont existant, qui n’est plus aux normes de circulations. La route est très utilisée par des véhicules lourds, notamment dans un but touristique, forestier et agricole. /swe


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus