Bunker surprise

À Macolin, l’Office fédéral de l’armement construit un bâtiment aux activités confidentielles ...
Bunker surprise

À Macolin, l’Office fédéral de l’armement construit un bâtiment aux activités confidentielles. Les riverains du chantier l’ont appris en voyant arriver les machines. La mairesse de la commune critique une communication trop tardive

De nombreux travaux sont en cours à la « Fin du monde » à Macolin. S'y ajoute un bunker d'armasuisse. De nombreux travaux sont en cours à la « Fin du monde » à Macolin. S'y ajoute un bunker d'armasuisse.

Le bunker de la « Fin du monde » a surpris toute une commune. À ce lieu-dit, situé à Macolin, l’Office fédéral de l’armement (armasuisse) prévoit de construire un bâtiment destiné aux télécommunications, mais dont les activités sont confidentielles. C’est la presse dominicale qui a révélé cette information : les riverains n’ont été avertis que la semaine dernière, alors que le matériel de chantier est déjà sur place. Selon Madeleine Deckert, la mairesse d’Evilard-Macolin, la commune était au courant que la construction commencerait au printemps, sans en connaître la date exacte. Elle a chargé armasuisse d’en informer les riverains, ce qui a été fait trop tard selon elle :

D’après Madeleine Deckert, l’Office fédéral de l’armement a reconnu son erreur après-coup. Et a promis une communication plus régulière à l’avenir comme l’explique la mairesse :

Notons que le terrain en question appartient à la Confédération.


Nombreux travaux à la « Fin du monde »

Le gros des travaux du bunker d’armasuisse commencera lundi 10 mai, avec le creusage du sol. Cette phase – la plus pénible en termes de nuisances sonores – durera cinq à six semaines. Puis le reste du chantier devrait durer jusqu’en décembre. En parallèle, l’Office fédéral du sport (OFSPO) construit déjà un nouveau bâtiment à la place des Mélèzes, d’autres travaux sont en cours sur la chaussée près des terrains de foot. Et la commune a reporté un autre chantier, pourtant prévu cette année à cause du bunker. Celui-ci concerne les canalisations et le réaménagement de la route de la « Fin du monde », et se déroulera l’année prochaine, entre fin avril et fin septembre. Les riverains n’ont donc pas fini de se boucher les oreilles. /cbe


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus