Le monde en cause : la transition capillaire des Brésiliennes

De plus en plus de femmes renoncent à lisser leurs cheveux pour ressembler aux modèles de beauté ...
Le monde en cause : la transition capillaire des Brésiliennes

De plus en plus de femmes renoncent à lisser leurs cheveux pour ressembler aux modèles de beauté européens. Une façon de répondre au racisme dans le pays

Les Brésiliennes sont de plus en plus nombreuses à laisser leurs cheveux au naturel. (Photo libre de droits). Les Brésiliennes sont de plus en plus nombreuses à laisser leurs cheveux au naturel. (Photo libre de droits).

Au Brésil, plus de la moitié de la population est noire ou métisse. Malgré tout, le racisme est encore bien présent dans le pays. Par le passé, cet état de fait a poussé de nombreuses Brésiliennes à se lisser les cheveux pour répondre aux modèles de beauté dits « européens ». Aujourd’hui, les choses commencent toutefois à changer et certaines d’entre elles entament ce qu’on appelle une « transition capillaire ». Par cette démarche, les femmes valorisent leurs cheveux naturels. Le reportage de notre correspondante à São Paulo, Marie Naudascher :

/alr


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus