Conseil d’État : les sortants en tête

Aucun candidat n’a été élu dès le premier tour de l’élection au Conseil d’État. Les trois ministres ...
Conseil d’État : les sortants en tête

Aucun candidat n’a été élu dès le premier tour de l’élection au Conseil d’État. Les trois ministres sortants Alain Ribaux, Laurent Favre et Laurent Kurth sont en tête

Les candidats sortants sont en tête à l'issue du premier tour de l'élection au Conseil d'Etat neuchâtelois (de gauche à droite) : Laurent Favre, Alain Ribaux et Laurent Kurth. Les candidats sortants sont en tête à l'issue du premier tour de l'élection au Conseil d'Etat neuchâtelois (de gauche à droite) : Laurent Favre, Alain Ribaux et Laurent Kurth.

Les ministres sortants sont plébiscités lors du premier tour de l’élection au Conseil d’Etat neuchâtelois. Les PLR Alain Ribaux (18'630 voix) et Laurent Favre (18'520 voix) ainsi que le PS Laurent Kurth (16'890 voix) sont en tête. La majorité absolue s'élevait à 21'790 voix, aucun candidat n’a été élu au premier tour. Derrière les sortants, la socialiste Florence Nater occupe la 4e place avec 13'996 voix et la libéral-radicale Crystel Graf occupe la 5e avec 12'576 suffrages. L'assemblée générale du PLR décidera lundi soir d'une liste à trois personnes (avec Crystel Graf qui a réalisé un bon score) ou pas.

« Une belle reconnaissance »

Arrivé en tête du premier tour, Alain Ribaux réagit :

Le candidat sortant Laurent Favre, arrivé 2e au premier tour, imagine lui une majorité de droite au Conseil d’État :

Le bon score du PLR

La candidate PLR pour le Conseil d'Etat, Crystel Graf, réagit à sa 5e place au classement. Elle démontre, selon elle, la confiance qu'accorde les électeurs au PLR.

Le Parti socialiste arrive au Château

Le ministre socialiste sortant Laurent Kurth est arrivé troisième avec 16'890 voix. Mais dans sa ville, le candidat sortant est arrivé 7e. Laurent Kurth analyse le vote de La Chaux-de-Fonds.

Pas de vague verte

Les Verts n’ont pas réalisé de raz-de-marée. Leur candidat Roby Tschopp arrive en 7e position, juste derrière le socialiste Frédéric Mairy avec 77 voix d’écart.

Roby Tschopp : « je ne suis pas déçu »


« Un soutien massif qui me permet de faire une remontada »

Avec les résultats de sa commune de Val-de-Travers, le candidat PS Frédéric Mairy remonte au classement. Il fait part de ses impressions.

Le président de l'UDC neuchâtelois, Walter Willemer, constate un résultat conforme aux attentes du parti, quoi qu'un peu décevant dans les grandes communes :

Ces élections sont les premières sous le nouveau système de la circonscription unique. Un système qui n’aurait pas permis à tous les partis d’y trouver leur compte, souligne Dimitri Paratte, candidat SolidaritéS pour le Conseil d’Etat :

« Ce modèle électoral a prétérité les petits listes »

La participation a atteint 32%, elle était de 34,1% en 2017. Les candidats ont jusqu'à mardi midi pour faire savoir s'ils seront dans la course pour le second tour, prévu le 9 mai 2021. /gtr-nmy-vre


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus