La Chaux-de-Fonds : deux PME voient grand pour l’après crise

La menuiserie Walzer et le sanitaire Winkenbach ont opéré une mue en pleine crise du coronavirus ...
La Chaux-de-Fonds : deux PME voient grand pour l’après crise

La menuiserie Walzer et le sanitaire Winkenbach ont opéré une mue en pleine crise du coronavirus en investissant plusieurs millions dans de nouveaux locaux plus grands et plus adaptés aux évolutions de leurs métiers. Entretien avec les deux directeurs

Le nouveau bâtiment de Winkenbach aux Eplatures et les futurs locaux de Walzer à la rue du Locle. (photos: BNJ/ Walzer SA) Le nouveau bâtiment de Winkenbach aux Eplatures et les futurs locaux de Walzer à la rue du Locle. (photos: BNJ/ Walzer SA)

La crise sanitaire est synonyme de changement pour deux entreprises aux racines 100% chaux-de-fonnières. Winkenbach, société spécialisée dans les installations sanitaires, de chauffage et de ventilation créée en 1960 et Walzer, menuiserie qui a vu le jour en 1986, ont toutes deux pris un nouveau cap en pleine récession économique.

Ces PME actives dans l’artisanat ont suivi une même voie : investir dans des locaux plus modernes et plus spacieux tout en engageant du personnel.

Walzer SA va prochainement quitter son siège historique de la rue de l’Hôtel-de-Ville, après avoir limité la casse en 2020 en subissant une baisse du chiffre d’affaire de 10%.

« Notre carnet de commande a été bien rempli avant le confinement », explique le directeur Rénald Langel. « Nous avons de ce fait été moins touchés que d’autres secteurs, même si c’était plus difficile d’aller travailler chez les gens », précise-t-il.

L’investissement lié à ce déménagement se monte lui à un peu plus de 3 millions de francs. Le choix s’est justement porté sur les anciens locaux de l’entreprise Winkenbach situés rue du Locle. Rénald Langel:

Walzer et sa trentaine d’employés travaille principalement à la rénovation d’appartements, à la construction d'immeubles et à l’entretien pour gérance en ville de La Chaux-de-Fonds. En plus de cette activité locale, l’entreprise vient d’ouvrir une succursale dans le Nord vaudois. Une belle opportunité, comme l’explique Rénald Langel.

Winkenbach investit dans un bâtiment neuf

Une autre entreprise fait aussi preuve d’ambition. Winkenbach SA vient d’inaugurer un nouveau bâtiment flambant neuf à 10 millions de francs au milieu de marques horlogères dans la zone industrielle des Eplatures. Ces locaux sur 3 étages spacieux et lumineux, incluant un garage souterrain et un important espace pour la logistique, étaient une évidence pour une entreprise qui est passée de 54 employés en 2003 à 90 employés actuellement. Le directeur général Frédéric Schmidt:

« Notre capacité à trouver des solutions pour nos clients pour atteindre les objectifs de la stratégie énergétique 2050 et la bonne santé du secteur industriel nous ont donné passablement d’opportunités ces dernières années », reconnaît Frédéric Schmidt.

Les deux entrepreneurs ont en tous les cas la ferme volonté commune de croire en un avenir meilleur. /lre


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus