Les chiffres de la criminalité en 2020 dévoilés

Une stabilité est observée pour 2020 par rapport à 2019 malgré des évènements ponctuels. Si ...
Les chiffres de la criminalité en 2020 dévoilés

Une stabilité est observée pour 2020 par rapport à 2019 malgré des évènements ponctuels. Si une baisse des violences graves est constatée, les violences moyennes sont à la hausse

La Police neuchâteloise constate une stabilité des chiffres de la criminalité. La Police neuchâteloise constate une stabilité des chiffres de la criminalité.

Les chiffres 2020 de la criminalité du canton du Neuchâtel sont sortis. La Police neuchâteloise évoque une situation stable en comparaison à l’année précédente. Une baisse de 29% des violences graves est enregistrée, mais les violences moyennes sont à la hausse de 8%. 

Source : Police Neuchâteloise Source : Police Neuchâteloise

Aucun homicide n’a été enregistré dans le canton de Neuchâtel depuis octobre 2017. Les cas de lésions corporelles graves sont en diminution. La Police neuchâteloise peut également se targuer d’un taux d’élucidation élevé, de 47%, en matière d’infractions au code pénal. Ce chiffre varie selon les domaines. Le commandant de la Police neuchâteloise Pascal Lüthi :

« Aucune violence ne reste impunie »

L’année 2020 a aussi été marquée par une flambée de 75% des vols à l’arraché cet été sur le Littoral. Le phénomène a ressurgi en décembre mais est aujourd’hui endigué, selon la Police neuchâteloise.

Autre élément à relever : la présence de bandes de jeunes qui se donnent rendez-vous pour s’affronter. Le phénomène remonte à 2012 mais gagne en ampleur. Le chef de la police judiciaire Sami Hafsi :

Collaboration avec les écoles et les parents

Le nombre d’auteurs mineurs d’infractions est en hausse de 36% par rapport à 2019.

Ces affrontements entre bandes ont notamment connu une issue tragique en novembre à la gare de Sugiez avec le décès d’un jeune de 15 ans.

Pour la première fois, la cybercriminalité a été prise en compte dans ces statistiques. Il ressort que 70% des infractions numériques relèvent de l’escroquerie, sous forme d'arnaques dans les petites annonces ou d'abus de systèmes de paiement en ligne. Par ailleurs, les cantons romands se coordonnent désormais dans la lutte contre les pédocriminels. /vre-sbe


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus