Coup de pouce pour SOS vergers

La Fondation suisse pour la protection et l’aménagement du paysage a versé l’an passé 10'000 ...
Coup de pouce pour SOS vergers

La Fondation suisse pour la protection et l’aménagement du paysage a versé l’an passé 10'000 francs à Rétropomme. L’Association va utiliser cet argent pour son projet de réhabilitation de cerisiers et de bérudgiers dans la région de La Béroche

Boris Bachofen, directeur de Rétropomme, dans le verger de Pierre-à-Bot, sur les hauteurs de Neuchâtel. Boris Bachofen, directeur de Rétropomme, dans le verger de Pierre-à-Bot, sur les hauteurs de Neuchâtel.

Des centaines de cerisiers et de bérudgiers réhabilités dans la région de La Béroche. Ils sont plantés par Rétopomme dans le cadre de son projet SOS vergers. Ces arbres étaient très présents dans la région avant de pratiquement disparaître. L’association a reçu l’année dernière 10'000 francs de la Fondation suisse pour la protection et l’aménagement du paysage dans le cadre de cette action.

Boris Bachofen, directeur de Rétropomme

Depuis plus de trente ans, Rétropomme est active dans la conservation du patrimoine fruitier de Suisse romande. Elle a réalisé un large inventaire regroupant environ 700 variétés. Ces variétés sont conservées dans des vergers conservatoires dont l’un se trouve à Pierre-à-Bot, sur les hauteurs de Neuchâtel. Lorsqu’ils sont assez grands, les arbres, qui ont été greffés au préalable, sont replantés.

Boris Bachofen, directeur de Rétropomme

Boris Bachofen, directeur de Rétropomme, compare ces vergers à des musées. Si on ne les visite pas, ils ne vivent pas. Le but de l’association est de diffuser ces variétés dans le paysage et de redonner ses lettres de noblesse à l’arboriculture. /sma

Visite du verger de Pierre-à-Bot avec Boris Bachofen


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus