Un tiers des Neuchâtelois est inapte au service militaire

31% des conscrits neuchâtelois ont été déclarés inaptes au service militaire en 2020. Selon ...
Un tiers des Neuchâtelois est inapte au service militaire

31% des conscrits neuchâtelois ont été déclarés inaptes au service militaire en 2020. Selon les chiffres de l’Armée suisse, le canton est le plus mauvais élève du pays pour la deuxième année consécutive

(Image d'illustration) (Image d'illustration)

En 2020, 31,1% des conscrits neuchâtelois ont été déclarés complètement inaptes au service militaire, ce qui fait du canton le plus mauvais élève du pays en la matière. En comparaison, la moyenne nationale était d’un peu plus de 18%. Cette situation n’est toutefois pas nouvelle, car Neuchâtel occupe le podium de ce classement depuis 2016.

Il est difficile d’expliquer précisément pourquoi les jeunes Neuchâtelois sont les moins aptes au service militaire. Contacté par téléphone, le responsable de la gestion des contrôles et de la taxe d'exemption du canton de Neuchâtel précise que les données sont collectées à l’échelle nationale et non cantonale, ce qui complexifie l’analyse des données.

Mais Neuchâtel n’est pas le seul canton romand à délaisser l’armée. Les six cantons francophones occupent en effet les sept premières places du classement dans le pays. Cette tendance se vérifie depuis plusieurs années, toujours selon les chiffres de l’Armée suisse. 

Petit rappel: à 18 ans, chaque citoyen suisse est appelé au recrutement militaire. Dans ce cadre-là, il peut être jugé apte au service militaire ou au service civil, inapte mais intégré à la protection civile, ou encore complètement inapte pour raisons médicales./sca


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus