Initiatives et référendums reprennent du service

La situation extraordinaire est arrivée à son terme mardi dans le canton de Neuchâtel. Les ...
Initiatives et référendums reprennent du service

La situation extraordinaire est arrivée à son terme mardi dans le canton de Neuchâtel. Les récoltes de signatures peuvent dès lors reprendre

Le Parti socialiste neuchâtelois peut désormais récolter des signatures pour son initiative visant une parité sur les listes électorales. Ici, le Grand Conseil qui siège au Pavillon des Sports à La Chaux-de-Fonds. (Photo d'archives) Le Parti socialiste neuchâtelois peut désormais récolter des signatures pour son initiative visant une parité sur les listes électorales. Ici, le Grand Conseil qui siège au Pavillon des Sports à La Chaux-de-Fonds. (Photo d'archives)

La récolte de signatures est à nouveau possible dans le canton de Neuchâtel. La situation extraordinaire a pris fin mardi et, avec elle, la suspension des dépôts des initiatives et des demandes de référendums, ainsi que des délais qui s’y réfèrent, tant au niveau cantonal que communal. Cette suspension était entrée en vigueur le 18 novembre et avait été prolongée au mois de janvier. Depuis ce mercredi, les récoltes de signatures ont ainsi pu reprendre.

A l’échelle cantonale, cela concerne par exemple l’initiative pour une parité sur les listes électorales, celle pour un pourcent culturel et le référendum sur la reconnaissance des communautés religieuses. A l’échelon communal, on peut mentionner le référendum sur la hausse d’impôts à Val-de-Ruz.

Cette suspension avait par ailleurs l’inconvénient de potentiellement bloquer certaines activités communales. Le chef du Service des communes, Pierre Leu :

Pierre Leu

/dsa-sbe


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus