Le PLRN lance sa campagne en vue des élections cantonales

Le Parti libéral-radical neuchâtelois a lancé sa campagne jeudi : le PLRN présente 100 candidats ...
Le PLRN lance sa campagne en vue des élections cantonales

Le Parti libéral-radical neuchâtelois donne le coup d’envoi de sa campagne. 100 candidats sont en lice pour le Grand Conseil et 4 pour le Conseil d’Etat le 18 avril

La conférence de presse du PLRN s'est déroulée en ligne. (Photo : PLRN). La conférence de presse du PLRN s'est déroulée en ligne. (Photo : PLRN).

La campagne est lancée pour les libéraux-radicaux neuchâtelois en vue des élections cantonales du 18 avril. Le parti a présenté son programme de campagne ce jeudi via une conférence de presse en visioconférence. Cent candidats figurent sur la liste pour le Grand Conseil. Quatre sont également en lice pour le Conseil d’Etat, dont les deux sortants Laurent Favre et Alain Ribaux. Crystel Graf et Lionel Rieder tenteront aussi d’obtenir un siège, même s’ils sont pour l’heure nettement moins connus des électeurs. Mais ils ont tout de même leur chance, estime le président du PLR Neuchâtel Fabio Bongiovanni :

Le PLRN espère ainsi obtenir une majorité de droite aussi bien à l’exécutif qu’au législatif. Il ne craint donc pas une éventuelle « vague verte libérale », assure Fabio Bongiovanni :

Les libéraux-radicaux axent leur programme sur un thème principal : l’emploi, qu’ils veulent responsable, innovant, durable et local. Le parti estime que la sortie de crise du Covid-19 doit se planifier et plaide pour une reprise des activités économiques. Il souligne que l’unité du canton ainsi que son attractivité fiscale et territoriale sont indispensables.

L’emploi au cœur de la campagne du PLRN

La campagne sera officiellement lancée ce week-end. Le PLRN organise une marche virtuelle pour célébrer les festivités du 1er Mars. Les candidats au Grand Conseil et Conseil d’Etat marcheront en famille, chacun de leur côté. L’objectif est de parcourir 1848 kilomètres cumulés, clin d’œil à la date de la révolution neuchâteloise. La conseillère fédérale Karin Keller-Sutter participera également à cette marche virtuelle du 1er Mars, depuis son canton de St-Gall. /ara


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus