La maladie des plaques d’immatriculation

Un film réfléchissant défectueux et c’est plus de 5'400 plaques minéralogiques qui doivent ...
La maladie des plaques d’immatriculation

Un film réfléchissant défectueux et c’est plus de 5'400 plaques minéralogiques qui doivent être changées dans le canton de Neuchâtel. Une opération gratuite pour les automobilistes

Les plaques défectueuses sont remplacées sans frais pour les automobilistes. Les plaques défectueuses sont remplacées sans frais pour les automobilistes.

Les premiers cas ont été détectés en 2018. Lors des expertises, le service cantonal des automobiles a constaté que les numéros de certaines plaques d’immatriculation étaient ombrés. Après recherches, il s’est avéré qu’un des composants était défectueux. Le directeur du SCAN, Philippe Burri :

À ce jour, 5'400 plaques ont déjà été changées, et ce n’est pas terminé. Le problème se déclare après 15 à 20 ans.

Si l’expertise est un bon moyen de détecter les jeux qui doivent être remplacés, le propriétaire d’un véhicule peut spontanément demander un changement via le site internet du SCAN, s’il constate le défaut. Une opération gratuite pour les automobilistes. Les nouvelles plaques sont envoyées directement chez eux. Ils ont dix jours pour procéder au changement et renvoyer le jeu défectueux au SCAN dans le carton de livraison grâce à une étiquette préaffranchie.

Mais au final, qui s’acquitte de la douloureuse ? Philippe Burri reste évasif. On saura seulement qu’un arrangement a été trouvé entre le SCAN et le fournisseur. /cwi


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus