Nouvelles aides Covid débloquées

Le Grand Conseil neuchâtelois a donné son aval à deux crédits supplémentaires pour un montant ...
Nouvelles aides Covid débloquées

Le Grand Conseil neuchâtelois a donné son aval à deux crédits supplémentaires pour un montant total de près de 62 millions de francs pour venir en aide aux structures victimes de la pandémie

Le Réseau hospitalier neuchâtelois est concerné par ces crédits supplémentaires. (Photo archives : KEYSTONE / Laurent Gillieron). Le Réseau hospitalier neuchâtelois est concerné par ces crédits supplémentaires. (Photo archives : KEYSTONE / Laurent Gillieron).

Plus de 62 millions de francs d’aide. Le Grand Conseil délie une nouvelle fois les cordons de la bourse pour venir en aide aux structures étatiques et paraétatiques victime de la crise sanitaire.

Les députés ont accepté sans opposition un crédit supplémentaire urgent de 1,7 million de francs, destiné à couvrir les frais permettant de lutter contre la pandémie de coronavirus et un crédit complémentaire d'une même somme pour le Service cantonal de la santé publique. Ce dernier montant vient en complément de 9,1 millions accordés précédemment.

Le Grand Conseil a aussi approuvé par 107 oui, 1 non et six abstentions un crédit d’engagement cadre de 59,4 millions de francs, destiné au subventionnement extraordinaire dans le cadre des entités partenaires de l’Etat au bénéfice d’un contrat de prestations, pour les hausses de charges et les pertes de recettes subies et directement liées à la crise sanitaire et économique.

Sur cette somme, 30,7 millions de francs sont destinés au Réseau hospitalier neuchâtelois (RHNe) pour notamment des charges en personnel supplémentaire, des surcoûts des médicaments et désinfectants et des pertes d'activité. Les EMS vont toucher environ 10 millions en raison de la hausse de charges de sécurité et de la perte de recettes.

Pour l'année 2020, la pandémie devrait coûter 140 millions de francs au canton de Neuchâtel. Les recettes fiscales devraient reculer de près de 74 millions. Les revenus ne baisseront que d'environ 60 millions, grâce à des hausses de revenus extraordinaires notamment. Les charges d'exploitation devraient augmenter de près de 80 millions. /ats-sma

 


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus