De l’ananas pour protéger nos masques

Six jeunes neuchâtelois misent sur le cuir de ce fruit pour fabriquer des étuis destinés à ...
De l’ananas pour protéger nos masques

Six jeunes neuchâtelois misent sur le cuir de ce fruit pour fabriquer des étuis destinés à ranger nos masques antibactériens. Les étudiants du Lycée Jean-Piaget ont créé un produit végane et haut de gamme.

Fold-It mise sur le cuir d'ananas pour fabriquer des étuis. (Crédit photo: Fold-It) Fold-It mise sur le cuir d'ananas pour fabriquer des étuis. (Crédit photo: Fold-It)

Ils ont 16 ans, étudient au lycée Jean-Piaget et ont monté leur start-up : elle s'apelle Fold-It. Dans le cadre de leur travail de maturité, six jeunes se sont lancés dans l’aventure entrepreneuriale. Grâce à l’organisation Young Enterprise Switzerland, qui donne un coup de pouce à des étudiants, Alyssa, Colin, Hanine, Julien, Leo et Lou commercialisent des étuis pour ranger les masques chirurgicaux tant utilisés aujourd’hui.

Pour construire ces contenants, les lycéens utilisent deux matières premières : des feuilles d’ananas venues des Philippines, normalement jetées, et du polyester recyclé à base de bouteilles en PET suisses. Les six jeunes entrepreneurs travaillent avec des artisans de Neuchâtel et un centre pour personnes en réinsertion sociale à Fleurier.

Avec des étuis vendus 17 francs pièce, le directeur de Fold-It Leo Scrucca, explique viser le haut de gamme dans un marché encore peu exploité en axant sur la qualité plutôt que la quantité. Après une première série de cent étuis vendus très rapidement, 400 supplémentaires sont en fabrication.

Leur travail de maturité, et le projet Fold-It, se terminera théoriquement en juin 2021. Mais les six acolytes pourraient bien continuer l’aventure un peu plus longtemps, selon le succès qu’aura leur produit. /sca

Julien Schenk, responsable marketing de Fold-It :


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus