Escroqueries en ligne en hausse à Neuchâtel

Les arnaques sur internet et par téléphone portable augmentent depuis cet été dans le canton ...
Escroqueries en ligne en hausse à Neuchâtel

Les arnaques sur internet et par téléphone portable augmentent depuis cet été dans le canton. La Police neuchâteloise lance un avis de prudence

Les cybercriminels sont souvent difficiles à identifier, car ils agissent depuis l'étranger. (Photo: LDD) Les cybercriminels sont souvent difficiles à identifier, car ils agissent depuis l'étranger. (Photo: LDD)

Gare aux escrocs ! Depuis cet été, la Police neuchâteloise constate une légère hausse de divers types d’arnaques commises sur internet ou par téléphone portable. Un phénomène possiblement lié au semi-confinement, qui incite la population à effectuer plus d’achats sur internet. La période située juste après les fêtes est particulièrement sensible, comme l’explique le responsable de la prévention de la criminalité à la Police neuchâteloise, Daniel Favre.

Malheureusement, la police ne peut souvent pas faire grand-chose contre ce type d’infraction. Les escrocs se situent la plupart du temps dans des pays lointains, ce qui empêche les forces de l’ordre d’agir. La prévention est donc de mise, souligne Daniel Favre.

Les auteurs de ce type d’infraction procèdent par différents modes opératoires, comme des fausses annonces en ligne pour une marchandise qui ne sera jamais livrée. La Police conseille de privilégier le réel au virtuel et de demander un contact téléphonique avec le vendeur de l'objet. Elle recommande aussi de poser des questions sur la nature de la marchandise vendue, par exemple sur ses dimensions, ou de demander au vendeur sa domiciliation. 

Le top 3 des escroqueries les plus fréquentes

Trois types d’infractions sont particulièrement en augmentation ces derniers temps : les faux concours par téléphone portable, la fraude à l’investissement ou encore la personne qui se fait passer pour un faux employé de Microsoft et s’introduit dans l’ordinateur de la victime. Dans tous les cas, si vous pensez avoir été victime d’une arnaque en ligne, il est recommandé de la signaler au Centre national pour la cybersécurité. Plus d’information sont également disponibles sur le site de prévention suisse de la criminalité. /ara


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus