Les églises neuchâteloises se réinventent pour Noël

Certaines multiplient les cérémonies limitées à 50 personnes en raison du coronavirus. Tant ...
Les églises neuchâteloises se réinventent pour Noël

Certaines multiplient les cérémonies limitées à 50 personnes en raison du coronavirus. Tant pour l’EREN que pour l’Eglise catholique, l’important, c’est de pouvoir célébrer la naissance du Christ

Image d'illustration. Image d'illustration.

Noël ne se fera pas sans cérémonies religieuses. Les églises se sont organisées pour proposer des cultes et des messes dans le canton de Neuchâtel. L'Eglise catholique et l'Eglise réformée évangélique (EREN) ont dû se montrer parfois créatives pour offrir ce moment de partage en période de coronavirus.


Places limitées

Les cérémonies seront donc limitées à cinquante personnes, enfants compris, tout en respectant la distance sociale de 1,5 mètre. Si tel n’est pas le cas, moins de fidèles pourront y assister. Certains cultes se font uniquement sur inscriptions.

Pour contenter le maximum de monde, les églises multiplient les cultes et les messes. Pour pouvoir le faire, l’Eglise catholique a même demandé une dérogation au Pape François. Traditionnellement, les prêtres ne sont autorisés à célébrer que trois messes par jour, avec cette dérogation, ils pourront aller jusqu’à quatre. Quelques cultes seront retransmis sur internet. /sma


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus